Pratique Pro

Place à l’ubérisation de l’emploi avec GO JOB

AAEAAQAAAAAAAAaQAAAAJDZiMzFkOTA0LTRhZDQtNDQ5NC05NzYxLTc1NmZiODBlYjYyNw

Pascal Lorne, grand entrepreneur reconverti dans les projets à impact sociétal fort se lance dans la mise en place d’une plateforme d’emploi revisitée avec Go Job. Il veut donner un coup de neuf à la façon de recruter mais surtout il veut offrir la chance à des personnes qui souhaitent réellement travailler. Obtenant ainsi le soutien de plusieurs parrains VIP, la start-up est en passe de devenir le nouveau Blablacar de l’emploi.

Offrir une nouvelle dimension au recrutement

Si l’on croit les explications de Pascal Lorne, on assiste aujourd’hui à une ère où les travailleurs français souhaitent accéder à plus de liberté et d’indépendance. Ils recherchent un moyen de capitaliser leur savoir être en plus des compétences techniques qu’ils possèdent. Dans le réel, cette situation se traduit par des cas où les meilleures candidats recrutés se trouvent être des personnes sans diplômes et n’appartenant pas aux CSP+. Cette start-up veut donc agir en cassant les codes de recrutement longtemps figés dans des schémas devenus obsolètes. Go Job va faire en sorte de recruter des personnes qui veulent vraiment bosser.

Et dans le concret

Dans sa vision, Pascal Lorne imagine une plateforme qui va digitaliser le bouche à oreille. Précisément, Go Job va servir d’intermédiaire entre chercheurs d’emploi et entreprise pour faciliter l’embauche. Tout va partir sur la base des seules qualifications validées par des proches, des collègues ou des anciens patrons. Le CV va ainsi disparaitre car deviendra inutile dans la mesure où le réseau va proposer des candidats notés sur leurs aptitudes validées par d’anciennes missions. Les entreprises pourront donc effectuer des recherches sur le demandeur d’emploi au moyen de filtres particuliers sans craindre de faire face à des informations erronées. Marseille va être le premier site test de la plateforme où elle pense répondre aux besoins d’une centaine d’employeurs avec la concentration d’une communauté de 10 00 travailleurs.

Abonnez-vous à la newsletter, c'est gratuit et enrichissant !

La newsletter vous permet de recevoir chaque mardi et jeudi par email, les dernières innovations et idées de business publiées. Nous n’utiliserons jamais votre email à des fins publicitaires – Garantie sans SPAM.