But non lucratif Médias Santé

Paralign et Koko, des applications qui permettent aux utilisateurs de partager anonymement leurs inquiétudes

Pour le meilleur ou pour le pire, grâce à l’anonymat qu’offre Internet les gens trouvent une certaine assurance à exprimer en ligne les choses qu’ils n’oseraient pas dire en personne. On avait déjà pu le constater auparavant avec le projet « Replace The Face » qui montrait une video sur la dépression et mettait en relation des inconnus afin d’encourager les conversations sur ce sujet intimidant. Aujourd’hui, deux nouveaux venus des réseaux sociaux – Koko et Paralign – espèrent faire de même, en utilisant l’invisibilité du monde en ligne pour encourager l’expression de soi et améliorer sa santé mentale.

Paralign est une plateforme  d’expression qui permet aux utilisateurs de publier ce qu’ils ressentent et de trouver d’autres utilisateurs qui partagent les mêmes choses  grâce à leur publication. Une fois que les pensées sont « alignées », les utilisateurs peuvent s’entraider à distance, apportant ainsi le soutien nécessaire à des sentiments pénibles. Dans le même esprit, Koko est une application qui permet de contacter anonymement les autres utilisateurs, de trouver un soutien et des conseils de leur part durant les périodes difficiles. Koko facilite une sorte de thérapie cognitive participative.

Développé au sein du laboratoire média du MIT, il offre essentiellement un plateforme de  soutien par les pairs pour ceux qui souffrent de stress et d’anxiété. Il suffit aux utilisateurs de publier leurs problèmes et d’attendre de recevoir des réponses salutaires. Ils peuvent  ensuite « voter pour » les conseils qu’ils reçoivent ou réprouver la mauvaise utilisation du site rendant ainsi la communauté plus ou moins autonome.

Existe-t-il d’autres problèmes qui pourraient bénéficier de la participation collective en ligne ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !