La plate-forme vMocon V3 utilise des électrodes placées sur le crâne qui transmettent en temps réel les mouvements vus par les utilisateurs de réalité virtuelle, de sorte qu’ils puissent ressentir les mouvements.

Après avoir montré la façon dont un siège basculant peut être utilisé pour réduire les nausées durant les jeux en réalité virtuelle, nous dévoilons aujourd’hui que vMocion a développé un système qui permet à l’utilisateur d’avoir l’impression de porter un appareil en VR et de ressentir les mouvements.

Les maux se produisent en raison du décalage entre ce que les yeux voient et ce que l’oreille interne perçoit. La plate-forme vMocion V3 surmonte ce problème en utilisant la stimulation vestibulaire galvanique (GVS), dans laquelle quatre électrodes sont placées sur le crâne pour envoyer des signaux de mouvement en 3D d’une oreille à l’autre. Largement utilisé dans la formation aérospatiale et les simulations de vol, le GVS a été adapté par des chercheurs de la clinique Mayo pour se synchroniser avec ce que l’utilisateur voit en temps réel, de sorte que son cerveau soit trompé. Alors que toutes les dispositions pour offrir le système aux développeurs de casque de réalité virtuelle sont en train d’être finalisées, VMocion croit fortement que leur plate-forme pourrait également servir à l’industrie du cinéma afin de créer des expériences sensorielles plus immersives.

Quel autre secteur de l’industrie pourrait bénéficier du système créé par vMocion ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici