Jeux vidéo Pratique

La reconstitution de scènes de crime en réalité virtuelle pour les jurés

Les chercheurs de l’Université de Staffordshire sont en train de développer une méthode permettant de  transposer les scènes de crimes en réalité virtuelle pour rendre plus efficace la résolution des affaires judiciaires.

Les méthodes actuelles d’enregistrement des informations sur les scènes de crime peuvent être laborieuses et fastidieuses, nécessitant d’avoir recours à la photographie, au dessin et à la documentation physique. Une équipe de recherche, composée de chercheurs  provenant de nombreux départements de l’Université de Staffordshire, à savoir le département d’archéologie, de criminologie et de médecine légale, ainsi que le département de conception de jeux vidéo, utilise des méthodes d’enregistrement numérique et la technologie vidéoludique pour créer des reconstitutions de scènes de crime en 3D.

Actuellement en développement, le concept devra répondre à des critères stricts pour la logistique de la collecte d’informations sur les scènes de crime, et les lois devront être adaptées pour introduire cette nouvelle technologie et cette approche novatrice. Les chercheurs travaillent avec le ministère de la Justice et les équipes de la police locale et nationale.  Des tests ont déjà été effectués avec l’utilisation de drones et de lasers. La reconstitution avec la réalité virtuelle utilisera également la même technologie que celle que l’on trouve dans les casques de jeux vidéo.

Les chercheurs pensent que les reconstitutions à l’aide de la réalité virtuelle pourraient renforcer la sécurité des investigateurs et améliorer l’efficacité, ainsi que la vitesse avec laquelle les affaires sont résolues.

Avec l’intelligence artificielle que l’on utilise pour les recherches juridiques, et l’outil en ligne qui permet d’enregistrer les détails des accidents de la circulation, dans quels autres domaines la technologie pourrait-elle être utilisée pour résoudre les conflits ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !