Des scientifiques de l’Université de Singapour ont mis au point un moyen pour imprimer en 3D des médicaments personnalisés, et qui peut combiner plusieurs médicaments dans un seul comprimé.

Par nature, les soins de santé sont personnels et la technologie rend plus facile la gestion de ces soins. L’année dernière, la FDA a approuvé la première pilule imprimée en 3D. Aujourd’hui, l’Université Nationale de Singapour a mis au point un système permettant d’imprimer en 3D des pilules personnalisées, de sorte que les médicaments qui doivent être pris à différents moments de la journée, et à différents dosages, puissent être assemblés dans un seul comprimé.

Grâce à un simple logiciel qui ne nécessite pas de connaissances spéciales, les docteurs déterminent le dosage et la fréquence de prise des médicaments. Le programme crée alors un moule personnalisé, et que l’on peut imprimer à l’aide de n’importe quelle imprimante 3D qui se trouve dans le commerce. Les moules sont créés en différentes parties, avec chaque forme correspondant aux types de médicaments prescrits et au calendrier des doses. De la même façon que l’on imprime des dosages pour des horaires variables, une pilule peut être imprimée pour contenir différents médicaments. Les piluliers journaliers deviendront bientôt obsolètes quand les prescriptions médicales ne seront pas plus compliquées que de prendre une seule pilule chaque jour.

Sinon, comment l’impression en 3D pourrait-elle être utilisée pour simplifier la vie ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici