Cette création utilise une échographie intravasculaire à basse fréquence pour décomposer les caillots et qui est censée être la première de son genre.

Des chercheurs de l’Université de l’État de Caroline du Nord et de l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill ont développé un outil chirurgical qui utilise un système d’échographie intravasculaire à basse fréquence pour décomposer le caillot sanguin connu pour provoquer une thrombose veineuse profonde. L’outil est censé être le premier mécanisme de « forage » à ultrasons permettant aux médecins cibler plus facilement les caillots. Les outils actuels utilisent des ondes à ultrasons latéraux, ce qui rend plus difficile la manipulation des caillots.

L’outil utilise également un tube d’injection qui injecte des microbilles vers l’emplacement du caillot, ce qui rend les ondes à ultrasons plus efficaces lors de la tentative de décomposition du caillot sanguin synthétique en utilisant le sang d’une vache. Les créateurs ont déposé un brevet sur la technologie et cherchent maintenant des partenaires pour développer davantage leur dispositif.

L’utilisation des technologies avancées pour aider les procédés médicaux est en plein boom. Sinon, comment la technologie peut-elle aider ceux qui ont des problèmes de santé difficiles ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici