Santé Téléphonie

Zebra, une startup qui révolutionne la médecine numérique

Rayon X, Wikimedia

Zebra est une start-up israélienne développant des applications basé sur l’intelligence artificielle, afin de détecter des déclins de conditions de santé d’un patient par l’analyse d’examens médicaux.

Un ensemble d’algorithme

Zebra a développé un ensemble d’algorithme permettant à ces derniers de s’améliorer eux-mêmes. En effet lorsqu’ils rencontrent une situation médicale inconnu, l’application Zebra apprend de nouvelles informations. Les algorithmes se basent sur une base de donnée de plusieurs centaines de milliers d’images médicales sur lesquelles l’intelligence artificielle (IA) apprend des informations. Tout se base sur un principe de comparaison entre des images témoins qui correspondent à un individu en plein santé opposés aux images issus d’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique). On pourra dès lors établir un diagnostique du patient.

Aujourd’hui, Zebra possède une intelligence artificielle s’étant elle-même spécialisée sur les diagnostiques des maladies du dos, du cœur, du foie, des poumons et de la poitrine.

Voici une vidéo en anglais qui pourra vous en dire plus :

L’application au niveau profesionnel

Il y a de plus en plus de demande de prise d’imagerie médicale. Zebra est une opportunité permettant d’accélérer le processus de consultation des radiologues par exemple. Le radiologue pourra ainsi diagnostiquer bien plus rapidement son patient, et ainsi gagner du temps pour mieux répondre à la demande des patients. Le prix de la prestation n’est pas excessif, car ils ont la politique du “1$ per scan” soit 1 dollar par diagnostique.

Zebra, avec son importante base de donnée pourra même réduire la marge d’erreur des radiologues. On remarque par exemple que beaucoup de radiologue on du mal à lire des imageries médicales à cause de tissus variant d’un individu à l’autre. Avec tous ses échantillons de comparaison, Zebra est capable de donner un diagnostique très précis.

Zebra propose actuellement aux utilisateurs de l’application d’envoyer deux imageries médicales. Pour pouvoir effectuer des analyses plus poussés, il faudra prendre contact avec l’équipe (l’adresse email est en bas de l’article).

Aujourd’hui, Zebra ne prend en compte que les images issus de la tomodensitométrie, c’est à dire les images prises via l’utilisation de rayon X.

Source :

IsraelValley

Share on Pinterest


Abonnez-vous à la newsletter, c'est gratuit et enrichissant !

La newsletter vous permet de recevoir chaque mardi et jeudi par email, les dernières innovations et idées de business publiées. Nous n’utiliserons jamais votre email à des fins publicitaires – Garantie sans SPAM.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline