Ces jours-ci, les médias ont longuement évoqué l’entrée du Bitcoin dans de grandes banques américaines. Les prises de parole se succèdent, tantôt en faveur, tantôt contre les crypto-monnaies. Les États eux-mêmes réagissent différemment face à ce nouveau venu sur la scène financière. Mais c’est aussi un marché pour les start-up. L’entreprise française Bitit a donc sauté sur l’occasion.

Bitit n’existerait pas sans le Bitcoin

La SAS Bitit a été fondée fin 2015 par 3 entrepreneurs. Ce sont Nicolas Katan, Ugo Mare et Simon Potier, respectivement CEO, CTO et CIO. Tout a commencé avec une mise de 5 000 €, mais près de 250 000 € de fonds ont été levés par la suite. Les activités sont dirigées depuis le quatrième arrondissement de Paris. C’est dans cette ville que Bitit a pu bénéficier du programme The Family, un incubateur d’entreprises. Au vu de cette origine française, le domaine en « .io » de l’interface pourrait étonner, car cela renvoie au Territoire britannique de l’océan Indien. Mais le monde de l’informatique et celui des start-up aiment tout particulièrement cette terminaison.

Logo du Bitcoin, première des crypto-monnaies. Source : Pixabay

Bitit a fait le pari du succès des crypto-monnaies, à court comme à moyen terme. C’est étudiant que l’un de ses 3 fondateurs a découvert le Bitcoin et en a miné. Cette jeune équipe s’appuie sur le relais du Bitcoin auprès de la Bourse de Chicago, de la Bank of America et de Goldman Sachs pour séduire un public de plus en plus large, ce qui ne fera que faire monter encore et encore le cours des crypto-monnaies. Certains comparent ces dernières à Amazon vis-à-vis du commerce traditionnel. Les détracteurs du Bitcoin répondent cependant que les e-boutiques vendent des biens réels, tandis que la crypto-monnaie ne reposent sur aucune valeur réelle (or, riz ou autre, comme les anciennes monnaies nationales).

La forte médiatisation du Bitcoin a généré l’augmentation du nombre des inscriptions sur Bitit. Ses dirigeants parlent d’une hausse de 600 % en quelques semaines. Le groupe gère chaque jour de 60 à 80 000 € de transactions. La barre des 200 000 utilisateurs a été franchie, la clientèle étant de plus internationale.

Le projet de Bitit

Face au succès du Bitcoin dont la valeur atteint des sommets, de nombreux internautes se sont renseignés sur les crypto-monnaies. Au gré de leur navigation, ils sont rapidement déroutés par la mystérieuse complexité du minage. Et s’ils souhaitent investir en acquérant du Bitcoin, ils finissent totalement perdus… C’est ici qu’intervient Bitit, avec une plate-forme numérique centralisée et intuitive, simple d’utilisation. Comme on pourrait acheter du dollar ou du forint avec sa banque, il s’agit ici de troquer des euros contre du Bitcoin.

Bitit propose également du change pour l’Ethereum, crypto-monnaie née en 2015. L’euro n’est pas la seule monnaie classique utilisable. En effet, les usages de l’interface peuvent faire valoir les monnaies nationales des États-Unis, de Chine, de la Norvège, du Danemark, du Royaume-Uni et de Suède. Des justificatifs d’identité seront exigés pour tout investissement supérieur à 150 €. En outre, l’investissement hebdomadaire est limité à 2 500 € par personne. Le youtubeur Axel a testé cette solution pour nous et pour vous :

La firme se rémunère à la commission sur chaque transaction. Ses tarifs sont annoncés de manière transparente. Ils varient entre 3 et 11,9 % en fonction du moyen de paiement choisi. Il est effectivement possible de passer par un virement bancaire TrustPay, le moins cher, mais aussi par des coupons prépayés et des cartes bancaires. Parmi ces premiers, nous trouvons Cashlib, Neosurf et une solution interne de Bitit ; tandis que ces dernières sont Visa, MasterCard, Maestro, American Express et UnionPay.

Enfin, Bitit s’est lancé dans la commercialisation de cartes cadeaux libellées en Bitcoin. Ce nouveau produit est proposé en collaboration avec Ifeelgoods et Macartecadeau.com. L’avenir nous en dira davantage sur la pérennité des crypto-monnaies, et sur les développements futurs de Bitit par la même occasion !

Source :

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici