Pro

Comment lancer son entreprise à Hong-Kong ?

De nombreux entrepreneurs français sont séduits par l’Asie, notamment Hong-Kong. Environ 12 000 entreprises sont crées chaque mois dans cette région. Actuellement, Hong-Kong compte plus de 7,3 millions d’habitants. Cette attractivité est surtout liée aux différents dispositifs mis en place par le gouvernement afin de faciliter la création d’entreprise. Grâce au programme d’immigration « Hong Kong Entrepreneur Visa », les entrepreneurs peuvent bénéficier d’un visa de travail.

D’autres politiques, comme le KYC (Know Your Customer), permettent de garantir une transparence totale dans les activités des professionnels s’implantant dans la région. Il est donc important de bien comprendre cette politique si vous désirez entreprendre à Hong-Kong ou à Singapour.

Comment se définit la politique du KYC ?

Le Know Your Customer est procédure mise en place pour permettre la vérification de l’identité des clients d’une société. D’ailleurs, il désigne en français « Connaître son client ». Cette mesure concerne également la réglementation bancaire demandant aux institutions financières d’avoir des données sur leurs clients, leurs activités… Les entreprises ont recours à ce dispositif pour garantir la légalité de leurs clients face à la législation du pays.

Cette politique comprend différentes mesures visant à réguler la création d’entreprises. Elle concerne notamment la lutte contre le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme, l’usurpation d’identité et la corruption. Le KYC favorise aussi la lutte contre la fraude digitale.

Les entités concernées par le KYC

Tous les entrepreneurs souhaitant s’implanter à Hong-Kong sont concernés par cette politique. Si vous désirez par exemple installer votre société dans la région, vous aurez l’obligation de présenter des données pour s’assurer de la légalité de votre activité.

Les particuliers doivent aussi apporter différents documents d’identité ainsi que leurs adresses. Par contre, l’identité des différents dirigeants devra être fournie pour une personne morale.

Le KYC, une politique offrant de nombreux avantages

Les différentes parties bénéficient de nombreux avantages grâce au Know Your Client. La transparence dans l’univers des affaires est essentielle. Ainis, grâce au KYC, il est possible de clarifier le statut du client qui prouve la provenance de ses fonds et de la légalité de son activité. Les institutions bancaires et publiques pourront facilement avoir confiance en vous lors de la création de votre entreprise. Un soutien indéniable qui vous permettra en outre de développer votre affaire efficacement.

Pour les autres entreprises et les banques, c’est aussi un moyen de respecter les mesures internationales liées au blanchiment d’argent, l’usurpation d’identité et aux fraudes. La garantie d’avoir un client propre, respectant parfaitement les législations du pays.

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline