Santé

Les troubles de l’audition ne sont pas une fatalité

La surdité est handicapante pour les personnes concernées : en France, on considère qu’elles sont 6 millions ! Malgré leur gêne quotidienne, seulement 15 % d’entre elles portent un appareillage auditif. Pourtant, l’avancée technologique offre des solutions performantes qui garantissent un réel confort et peuvent changer la vie de beaucoup !

2 types de surdité

Il existe 2 types de surdité : la surdité de perception et la surdité de transmission. Certaines personnes sont atteintes des 2 : on parle alors de surdité mixte.

La surdité de perception

Particulièrement répandue, elle peut être soudaine ou progressive.

Différentes causes peuvent l’expliquer : le vieillissement naturel de l’oreille (on parle alors de presbyacousie), le bruit, un traumatisme crânien, certaines maladies (oreillon, méningite, maladie de Ménière en sont des exemples) ou la prise de médicaments dits ototoxiques. La surdité de perception peut également être héréditaire. Dans ce type de surdité, la transformation des vibrations en activité nerveuse est perturbée, soit au niveau de la cochlée (organe de l’audition), soit au niveau du nerf auditif. Le cerveau ne perçoit alors plus les bonnes informations et la bonne compréhension des mots devient compliquée.

Pour palier la gêne occasionnée, il est naturel de s’appareiller. Le choix d’une aide auditive invisible comme la prothèse auditive Orison est particulièrement adaptée pour des personnes qui n’acceptent pas l’idée de porter un appareillage.

La surdité de transmission

Elle est liée à un dysfonctionnement de l’oreille moyenne : lorsque les sons sont délivrés par voie aérienne, la perception auditive n’est pas bonne alors qu’elle le devient lorsque les sons sont délivrés par voie osseuse.

La surdité de transmission peut être liée à des infections (otite séreuse), une malformation anatomique de l’oreille moyenne, des problèmes musculaires (au niveau des osselets) ou certaines maladies comme l’otospongiose (une intervention chirurgicale pourra être proposée). Elle peut être soudaine ou progressive, unilatérale ou bilatérale, porter sur un spectre large de fréquences ou bien seulement sur les graves ou les aigües.

Selon les conseils de l’ORL et après réalisation de différents examens (audiométrie tonale et vocale, tympanométrie, éventuellement scanner des rochers), le port d’un appareil auditif peut, là aussi, changer le quotidien des personnes en difficulté.

Que faire face à la sensation d’être atteint de surdité ?

Ne négligez pas cette impression : 10 % des séniors actifs souffrent, dans leur cadre professionnel, d’une gêne auditive. L’effort supplémentaire à fournir pour comprendre les conversations accroit leur fatigue quotidienne et impacte directement leur capacité de concentration. Il est recommandé de consulter un médecin ORL qui procèdera aux examens adaptés. La gêne auditive peut parfois être simplement due à la présence d’un bouchon de cérumen.

Les aides auditives sont-elles performantes et discrètes ?

Bien loin des premiers modèles, les nouvelles aides auditives sont une micro-technologie de pointe. Elles sont là pour vous apporter un confort de vie dès les premières gênes, afin qu’échanger avec votre entourage ne devienne pas une activité qui vous demande un effort que vous renoncerez à faire lorsqu’il deviendra trop engageant. La surdité non appareillée entraine un isolement progressif de l’individu qui est regrettable, autant pour la personne même que pour son entourage. Et, bien souvent, lorsque la personne s’est « habituée » à cet isolement, il peut être trop tard pour proposer un appareillage, dont elle va avoir la sensation qu’il la dérange. Il est recommandé de « régler le souci » dès les premières gênes, tant pour retrouver un confort d’écoute que pour s’habituer au port d’une aide auditive.

L’invisibilité des appareils

Les nouvelles aides auditives invisibles sont des aides de type « intra conduit ». Leur positionnement dans le conduit auditif leur permet d’être extrêmement discrètes, ce qui convient bien aux utilisateurs, car elles ne sont pas remarquées par l’entourage. D’autre part, ce positionnement permet également d’utiliser l’oreille humaine, qui est un sonotone redoutablement efficace : le son restitué est ainsi d’une grande clarté et se rapproche le plus possible d’une audition naturelle.

Certains de ces appareils auditifs, comme l’aide Orison, sont conçus par des médecins ORL. Elles intègrent une fonctionnalité qui séduit de nombreux utilisateurs : la réduction du bruit ambiant, qui permet de distinguer sans effort les sons qui comptent du brouhaha ambiant. Ainsi, plus besoin d’être au calme pour saisir une conversation, le confort d’écoute est présent dans toutes les ambiances sonores.

Un design ergonomique

Le design de ces appareils auditifs intra conduit est ergonomique : grâce à un système d’embout en silicone de tailles différentes, l’appareil convient à tous les conduits auditifs et est très agréable à porter du fait même de la matière de l’embout, douce et souple.

L’amplification est optimisée par l’acoustique naturelle de l’oreille, mais aussi par la proximité tympanique. La miniaturisation des appareils auditifs offre une discrétion parfaite et vient se lover parfaitement dans le creux de l’oreille. Prêtes à l’emploi, les aides auditives invisibles assurent une restitution immédiate du son.

Une localisation des sons dans l’espace

Grâce au pavillon de l’oreille, sollicité dans l’utilisation de ce type d’appareil, l’utilisateur spatialise parfaitement les sons.

Que faire pour éviter la baisse de l’audition ?

Quelques conseils pour prendre soin de votre audition :

  • Protégez-vous du bruit,
  • Protégez vos oreilles avec des protections adaptées lorsque vous allez à un concert,
  • Ne portez pas votre casque audio trop longtemps, ou avec de la musique trop forte,
  • Évitez de soumettre vos oreilles à des sons brusques, trop intenses,
  • Adoptez un régime alimentaire sain, riche en antioxydants,
  • Consultez votre médecin ORL à la moindre gêne ou douleur, particulièrement dans le cas d’une surdité brusque.

À bon entendeur !

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline