Tech

Comment choisir un bon hébergeur web ?

Si la question de l’hébergement web se posait peu aux débuts d’internet, elle est dorénavant devenue essentielle si l’on souhaite faire bénéficier aux visiteurs de son site d’une bonne expérience utilisateur, mais aussi pour améliorer son référencement naturel. Être administrateur d’un site internet est de fait une véritable activité à part entière, qui vous demande de posséder de nombreuses et diverses connaissances en la matière. Ces dernières vous permettront d’optimiser le rendu de votre site et de garantir son succès.

Un mauvais hébergeur peut avoir des conséquences fâcheuses pour votre activité, en provoquant des interruptions régulières sur votre site par exemple ou une augmentation du temps de chargement de vos pages, provoquée par une bande passante limitée et un hébergeur web peu fiable. Quand on sait que plus de la moitié des internautes quittent une page web au bout de 3 secondes de chargement, ne pas prendre en compte cette donnée serait complètement irresponsable de votre part. Ainsi, pour vous aider à sélectionner un hébergeur fiable, voici quelques points à prendre en compte au moment de faire votre choix.

Les offres d’hébergement : serveur mutualisé ou dédié ?

Les offres des hébergeurs sont divisées en deux catégories principales : d’un côté les hébergements mutualisés et de l’autre les hébergements dédiés. La première catégorie, comme son nom l’indique, consiste à mutualiser les ressources d’un même serveur pour différents sites : particuliers comme professionnels, site vitrine, blog ou site e-commerce. Le fait de mutualiser les besoins permet entre autres de proposer des prix intéressants aux éditeurs de sites, qui n’ont pas forcément les moyens financiers de s’offrir un hébergement web plus performant. Ces solutions sont d’ordinaire conseillées pour des sites recevant peu de trafic.

Les hébergements mutualisés, tels que nous les connaissions il y a encore quelques années, ne sont par ailleurs plus tout à fait les mêmes. Certains hébergeurs, comme PlanetHoster, proposent des offres singulières et très performantes. Leur offre d’hébergement web ” world ” en est la preuve, avec une formule à 6 euros TTC pour un hébergement multisites, sans limite de stockage et de trafic. En outre, vous pourrez y affilier le nombre de sites que vous souhaitez, si toutefois vous décidez d’en créer d’autres. Le principe est novateur, puisque l’hébergeur vous permet de répartir à votre guise un pool de ressources vers les comptes que vous souhaitez, la configuration initiale pour 6 euros étant de 8 CPU, 16 Gb RAM et 16 Mb/s I/O. Ensuite, rien ne vous empêche d’allouer toutes ces ressources à un seul compte ou de les fractionner sur plusieurs de vos sites.

Si avec le temps, ces ressources ne s’avèrent plus suffisantes, une personnalisation de l’offre (de 8 à 192 CPU ou de 16 à 512 Gb de RAM par exemple) est tout à fait possible, moyennant un prix plus élevé bien évidemment.

Les offres dédiées, quant à elles, correspondent à la location ou l’achat d’un serveur dédié uniquement à votre activité. Ainsi, vous serez seul sur votre serveur, vous permettant ainsi de bénéficier de ressources plus importantes. Cette solution est idéale si vous recevez énormément de trafic sur votre site. Toutefois, cela vous demandera de vous former, notamment pour maintenir votre serveur à jour. Cette solution a un certain coût, les prix en la matière ayant tendance à vite grimper !

Le choix du nom de domaine

Qui dit site internet, dit obligatoirement location d’un hébergement et achat d’un nom de domaine. Vous pouvez vous procurer ce dernier directement chez un registrar, aussi connu sous le nom de bureau d’enregistrement de noms de domaine ou chez un hébergeur. La première solution vous garantit une certaine liberté, votre nom de domaine étant alors indépendant de votre hébergeur : au cas où un litige naîtrait entre vous, notamment lors du transfert de votre site vers un autre hébergeur (ce genre de problèmes étant tout de même assez rare, les hébergeurs ayant tendance à être très coopératifs), vous vous exposez dans ce cas à moins de problèmes. Mais opter pour cette solution plus compliquée nécessitera de votre part certaines connaissances en la matière, pour réussir à transférer le nom de domaine par vous-même.

Acquérir son nom de domaine en même temps que son hébergement est de fait plus simple. En effet, nombre d’hébergeurs proposent des offres tout compris : hébergement et nom de domaine inclus sans frais supplémentaires. Vous pouvez même parfois bénéficier du nom de domaine gratuit à vie, aussi longtemps que l’hébergement est maintenu chez eux !

Vérifier la disponibilité et la qualité de l’assistance technique

L’assistance technique et la disponibilité des équipes sont des critères majeurs à prendre au compte au moment de faire votre choix, si ce n’est le plus important pour vous assurer ensuite une certaine tranquillité dans votre activité. Un hébergement n’est en effet jamais fiable à 100 % et vous devrez parfois, pour une raison extérieure ou non, recourir au service technique. Pour vérifier la qualité de l’assistante technique proposée par l’hébergeur, voici quelques critères importants à considérer :

  • Pour commencer, la langue parlée par le support technique. Si vous ne comprenez pas un mot d’anglais, vous aurez ainsi bien du mal à vous faire comprendre sur des questions pointues en matière d’hébergement et le temps de résolution de votre problème s’en verrait donc décuplé.
  • Vérifiez aussi si l’assistance technique est facilement joignable et si oui, par quels moyens. Votre hébergeur doit vous proposer des solutions adéquates en la matière. De fait, un simple contact mail est en général considéré comme insuffisant. Il vaut mieux avoir aussi à sa disposition un numéro de téléphone. C’est encore mieux si l’hébergeur a développé un service de live-chat, ce dernier facilitant grandement la communication.
  • Les jours de disponibilité : oubliez les hébergeurs indisponibles le weekend. Si votre site tombe en panne un vendredi soir, vous n’allez pas attendre une intervention de votre hébergeur le lundi. Les conséquences pourraient être trop importantes pour vous. Vous devez donc sélectionner les meilleurs hébergeurs, c’est-à-dire ceux capables de vous répondre 24/24h et 7/7j.
  • Lisez attentivement les conditions générales de vente (CGV) afin de vérifier les conditions d’assistances prévues dans votre contrat, notamment concernant les points suivants : temps d’intervention, temps de rétablissement, pénalités en cas de manquement aux règles inscrites dans les CGV, etc.

Bien sûr, l’hébergeur devra aussi mettre à votre disposition des services de sauvegardes automatiques pour éviter la perte de vos contenus, le cryptage de données pour limiter les attaques extérieures, etc.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline