Marketing Shop

Le groupe Casino veut capitaliser sur les données transactionnelles de ses clients

Le groupe de distribution Casino, qui a fait de la digitalisation de ses activités l’un de ses piliers stratégiques, veut capitaliser sur les données transactionnelles de ses clients en les monétisant pour les mettre à disposition de ses partenaires industriels, selon le directeur marketing du groupe, Alban Schleuniger.

Groupe Casino : 800 000 utilisateurs pour les applis digitales

Depuis plusieurs années, le groupe de Jean-Charles Naouri travaille à la dématérialisation de ses programmes de fidélité. Aujourd’hui, plus de 800 000 clients sont actifs sur les applications du groupe, a expliqué Alban Schleuniger à l’occasion d’une interview avec le magazine spécialisé Mobile Marketing.

Ces programmes dématérialisés permettent aux clients de bénéficier de fonctionnalités nouvelles pour leur faire gagner du temps (paiement intégré et digitalisé, informations sur les produits) et de l’argent « avec la possibilité de cibler des offres en fonction de l’historique d’achat des utilisateurs ». C’est d’ailleurs ce ciblage extrêmement précis, qui représente une mine d’or pour les services marketing du groupe.

Car, comme l’explique Alban Schleuniger, les distributeurs possèdent des données que même les fameux GAFA américains n’ont pas : les données transactionnelles. En clair, l’historique d’achat des clients et une connaissance précise et exacte de leurs habitudes d’achat. Les données transactionnelles, « ils ne les ont pas et on ne les partage pas. On peut dire que c’est un vrai avantage », se réjouit le directeur marketing du groupe Casino.

Jean-Charles Naouri vise 30 % de CA issu du digital

Des données qui donnent en outre des informations de géolocalisation, de préférences produits, et d’intention, et que le groupe Casino « met à disposition des industriels, toujours dans le même objectif : c’est de mesurer beaucoup plus toutes les actions qu’on peut mener ensemble ». Des dispositifs qui existent depuis longtemps en in-store (têtes de gondoles), mais qui n’en sont qu’à leurs balbutiements dans le domaine digital.

« Aujourd’hui, ces outils digitaux apportent une brique supplémentaire et une possibilité à ces industriels de cibler très précisément leurs actions promotionnelles, donc on augmente la rentabilité de leurs dépenses promotionnelles notamment avec une mesure ultra-précise. L’ensemble des actions sont trackées et on va remonter toute la chaîne avec le nombre de personnes qu’on aura touché et le nombre de personnes qui auront utilisé cette offre », précise Alban Schleuniger.

Le groupe Casino fait aujourd’hui figure de pionnier en matière de digitalisation dans le secteur de la distribution en France. Jean-Charles Naouri, le PDG du groupe, s’est fixé un objectif ambitieux : que 30 % du chiffre d’affaires de Casino soit issu des utilisateurs des applications digitales du groupe.

Suivez-nous !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +