Le grossiste alimentaire Metro a annoncé, aujourd’hui, un partenariat avec le fournisseur d’énergie photovoltaïque Reservoir Sun. Objectif : solariser 17 000 m² de surface pour couvrir 15 % des besoins énergétiques de 22 de ses sites français dans le courant de l’année 2020.

Engagé depuis 2014 dans la réduction de l’impact énergétique de ses sites, Metro veut désormais accélérer en matière de transition énergétique en produisant localement une partie de l’électricité nécessaire à ses entrepôts. Le grossiste alimentaire a annoncé ce matin dans les colonnes de LSA avoir conclu un partenariat dans ce sens avec Reservoir Sun pour solariser de 22 sites répartis sur le territoire.

Un nouveau projet d’une ampleur inédite pour Reservoir Sun

Basée à Marseille, Reservoir Sun est né il y a un an suite à un accord passé entre Engie et la filiale énergie du groupe Casino GreenYellow. Spécialiste de la solarisation de foncier existant à des fins d’auto-consommation énergétique pour les entreprises et les collectivités, Reservoir Sun permet à ces dernières de s’approvisionner en énergie produite localement en « circuit court », réduisant ainsi les coûts de production et d’acheminement de l’électricité verte.

Ce nouveau projet d’une ampleur inédite sera intégralement mis en service avant fin 2020. « Un temps record » se félicite le président de Reservoir Sun Mathieu Cambet qui précise que la solarisation de ses entrepôts permettra à Metro « de bénéficier d’une électricité verte et locale à un prix très compétitif, sans investissement ».

Metro accélère sur la transition énergétique

Cela fait désormais cinq ans que le grossiste alimentaire qui emploie 9 000 salariés et dessert 50 000 restaurateurs indépendants en France multiplie les initiatives pour amorcer sa transition verte. Première étape : réduire l’impact énergétique de ses sites – ainsi, entre 2014 et 2019, le groupe a réussi à réduire sa consommation énergétique de 25%.

Deuxième étape, franchie en mars 2019 : s’approvisionner en électricité verte, grâce à la signature du premier Corporate Power Purchase Agreement français avec des producteurs d’électricité éolienne. À cette date, cet apport représente 20 % de la consommation énergétique du groupe, qui ne comptait pas s’arrêter là.

Avec cette nouvelle étape, Metro souhaite cette-fois produire lui-même son électricité verte. Chose désormais possible grâce à l’accord passé avec Reservoir Sun se félicite Coralie Lang Damerose, responsable Energie de Metro : « Grâce à ce partenariat avec Reservoir Sun, nous allons pourvoir accélérer notre transition énergétique et contribuer à notre niveau au développement des énergies renouvelables en France. C’est un partenariat où tout le monde est gagnant : Métro France, Reservoir Sun et la Planète ».

Au total, la solarisation des toits des sites de Metro devra fournir 15 % de leurs besoins énergétiques, pour une production annuelle de 4GWh, à pleine production dès le courant de l’année 2020. Le projet devrait également associer l’ensemble des salariés du groupe, avec la possibilité de co-investir dans les projets solaires.

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !