Depuis son rachat par le groupe PSA, Opel s’est montré assez discret sur le marché de l’automobile. Préférant surfer sous les radars en commercialisant des modèles maison mais calqués sur le design et la technique des véhicules du groupe PSA. On pense notamment à la Corsa qui ressemble à s’y méprendre à un Peugeot 208 (2020). Alors encore plus discret sur le marché des voitures zéro émission, Opel vient de lever le voile sur son premier SUV purement électrique. Et il envoie de la gueule !

Opel de retour dans la course

Le géant allemand à la marque au Blitz semblait voué à disparaître après la crise des subprimes. Mais c’était sans compter sur l’ambition du groupe PSA de grandir et proposer plus de choix et variétés à ses consommateurs.

Le Mokka-e est un SUV compact assez remarquable. Qui a la particularité d’être unique. Tout en s’inspirant de ce qu’il se fait de mieux chez ses marques sœurs chez PSA. Notamment Peugeot et Citroën. Basé sur la plateforme eCMP, le Mokka électrique fait 4,15 m de long. Soit un peu moins de 12 cm de moins que sa précédente version thermique.

Outre cet aspect, on dirait réellement qu’il s’agit d’un véhicule totalement neuf. Surtout au vu de l’habitacle du véhicule, qui respire le luxe sans verser dans l’extravagance :

Et que vaut le Mokka-e sur route ?

Basé sur un moteur électrique cyclonique de 100 kW, ce petit SUV 5 places peut décupler sur route un couple de 260 Nm. C’est assez pour lui prodiguer une accélération monstre de 0 à 100 km/h en moins de 7 secondes.

Le Opel Mokka-e en cours de recharge – Crédits photo : Opel

Côté autonomie on devra compter sur une batterie de 50 kWh. Qui lui confère une autonomie de 322 km sur route, selon le cycle WLTP. Il faudra compter 39 000 euros de base pour acquérir ce qui s’apparente être la révélation de l’année !

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici