Si la pandémie de COVID-19 a tristement poussé certaines entreprises vers la faillite ou des plans très compliqués aussi bien économiquement qu’humainement, elle a aussi permis de donner un petit coup de pouce à des domaines qui n’en attendaient pas moins. Quelles industries ont pu s’adapter le plus aisément à cette période si compliquée pour le travail ?

Le monde du casino

Le nombre si grand de personnes cloîtrées chez eux a attiré une nouvelle sorte de loisirs. Les passionnés de jeux, ne pouvant pas se rendre dans les casinos, se sont rapidement repliés sur les casinos en ligne. Avec des possibilités immenses, un réalisme incroyable et des sensations de jeu identiques à un casino traditionnel, les amateurs ou novices de ce monde n’ont pas été déboussolé par un tel changement. 

Les restaurants

Attention, le titre n’est pas racoleur. Si le monde des restaurateurs est probablement le plus durement touché par la crise sanitaire, du fait des nombreuses fermetures à travers le monde, il existe quelques indépendants ou franchisés qui ont pu découvrir de nouvelles ressources grâce aux services de livraison. De nombreux restaurants, initialement non disponibles sur Deliveroo ou Uber Eats, ont pu sauter le pas à l’aube du premier confinement en mars dernier. Ce choix s’est probablement avéré positif puisque les clients ont pu continuer de déguster les plats de leurs cuisiniers et restaurants préférés et ces derniers ont pu garder une activité minimale mais vitale.

Naturellement, il va sans dire qu’avec tant de monde cloîtré chez soi, les entreprises libérales de livraison, comme citées plus haut, ont connu une explosion de leurs demandes.

Les sociétés informatiques

Les échanges et communications de l’année 2020 seront remémorés pour être particulièrement numériques. Derrière les téléphones ou webcams, les applications Zoom, Teams ou Skype n’auront jamais cessé de tourner. Les employés des grosses firmes développant ces logiciels n’auront eu peu de temps pour eux durant ces longs mois de crise sanitaire. Avec tant de demandes et de connexions, nul doute que leurs travaux furent mouvementés.

Le shopping en ligne

À l’image de ce qui vient d’être mentionné, le shopping en 2020 s’est majoritairement fait en ligne. Une aubaine pour les entreprises présentes uniquement sur le net dont les frais n’ont pas changé et dont les commandes ont probablement bondi. Sans de loyer à payer, sans la possibilité d’ouvrir son magasin, de système de click&collect à mettre en place, les marques ou indépendants uniquement présents sur le web furent les grands gagnants dans le monde du shopping lors de ces derniers mois.

En pleine période de Noël et grâce à un relâchement des mesures de confinement, certaines entreprises espèrent en France, entrevoir enfin le bout du tunnel et retrouver une santé financière très vite…

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !