Chargé de veiller à ce qu’une partie de jeu de casino se déroule parfaitement, le croupier est aussi tenu de prendre les paris et d’assister une table. Ne se limitant pas à ces responsabilités mentionnées, un bon croupier sera chargé de se concentrer sur plusieurs autres fonctions tout aussi importantes les unes que les autres.

Détenant indéniablement d’un rôle essentiel dans les salles de jeux, ce professionnel se doit d’avoir des qualités supplémentaires qui lui permettront de mener à bien ses missions. Contrairement aux idées reçues, être croupier nécessite donc des compétences spécifiques et passer par la case formation est irréversible pour tous ceux qui désirent occuper un tel poste. Débrief sur les indispensables à connaître pour devenir croupier.

Missions principales du croupier

Les tâches d’un croupier sont larges et variées cependant, en règle générale, il sera amené à :

  • ouvrir et fermer toutes les tables de jeu ;
  • animer les parties en manipulant les différents éléments qui permettent au jeu de se dérouler efficacement : lancer des dés, prise des jetons, distribution des cartes, etc. ;
  • annoncer de vive voix le rythme des jeux ;
  • calculer les gains et les pertes de chaque participant à une table tout au long du jeu : cette initiative permettra d’éviter les tricheries ;
  • faire respecter les règles du jeu pour éviter qu’une partie soit troublée ;
  • initier les nouveaux joueurs ;
  • tourner des vidéos en live pour les jeux de casinos en ligne : plusieurs casinos virtuels tournent désormais leur session d’animation croupier au sein des studios ou encore des casinos terrestres. Les croupiers en live sont tenus d’animer des tables virtuelles qui sont retransmises en direct sur les mobiles Android ou iOS.

Les compétences exigées pour devenir croupier

Vous l’aurez compris, un croupier est un professionnel qui devra être doté de différentes facultés pour mener à bien chacune des missions qui lui sont confiées. Afin de réussir avec brio ce métier, il faudra, pour commencer, une très bonne condition physique. Amenés à travailler surtout la nuit et en week-end (et en restant debout), les repos se font en journée, ce qui engendre un rythme important.

Au-delà de ses grandes compétences physiques, le croupier devra également détenir d’une connaissance approfondie des différents jeux comme la roulette, le blackjack, le baccarat, le poker, etc. À cela s’ajoutera une rapidité en calcul mental associé à une bonne notion d’observation et de mémoire pour que la partie soit fluide, et sans aucun risque tricherie. La maîtrise de l’anglais est aussi un plus à avoir pour simplifier la communication avec les joueurs internationaux.

Enfin et non le moins important, cet expert devra en plus des différentes facultés avoir le sens de l’animation pour ne pas ennuyer les joueurs. Le croupier se doit donc de trouver le juste milieu entre les tâches nécessitant une grande concentration, et celles qui visent à détendre les participants à la table.

Formations

Pour pouvoir occuper le poste de croupier, une réglementation en vigueur oblige les aspirants à avoir un casier judiciaire vierge et être inscrits sur les listes électorales de son pays. Pour ce qui est des études et formations, le futur croupier pourra suivre un apprentissage auprès de l’École Cérus Casino Academy. Un diplôme reconnu par l’État lui sera délivré à la fin du cursus.

Une fois en poste, le croupier pourra toucher en moyenne 1 800 euros bruts par mois.

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !