Loisirs

Pêche du silure : une pratique sportive

La pêche du silure est de plus en plus courante et séduit de nombreux passionnés. L’évolution du matériel et des techniques de pêche a facilité la capture de ces poissons volumineux et puissants. Mais compte tenu du poids de ce poisson, et sa manière de se défendre, la pêche du silure est considérée comme une véritable pratique sportive. Elle requiert une connaissance dans le domaine et l’usage d’équipements solides et résistants. Mais pourquoi la pêche du silure fait-elle autant d’adeptes ? Et comment bien choisir votre matériel pour pêcher ce type de poisson ?

La pêche du silure : une tendance en plein essor

Les poissons de grande taille comme les silures étaient auparavant inaccessibles aux pêcheurs. Mais l’innovation dans le secteur de la pêche a permis de les pêcher plus aisément. Le matériel de pêche s’est effectivement amélioré, aussi bien en termes de performance que de résistance. Bien que la capture des silures se fasse en rivière, sur les fleuves ou en plans d’eau, ils réclament des équipements proches des accessoires indispensables à la pêche des grands poissons marins.

La pêche des silures promet une expérience exceptionnelle et unique pour les amateurs. En plus de prendre du plaisir, ces derniers pratiquent également un sport à part entière. Attraper ce gros poisson procure un sentiment de satisfaction intense, et demande un effort important compte tenu de sa vivacité. Il est tout à fait possible d’attraper ce poisson, aussi bien sur le bord d’une rivière que sur un bateau, ou sur un float-tube pour une activité encore plus sportive.

L’adrénaline est au rendez-vous, mais la capture de ce type de poisson demande la maîtrise de la technique appropriée. D’autant plus qu’il est indispensable d’utiliser la canne et le moulinet adéquats : il est ainsi possible de se procurer un moulinet Daiwa pour pêcher du silure dans les meilleures conditions, avec un confort optimal.

pêche silure

Les techniques de pêche des silures

Il faut distinguer différentes techniques de pêche aux silures. En effet, elle peut se faire au vif avec une bouée, aux pellets ou encore aux leurres.

La pêche au vif est à privilégier de mars à mai et de juillet à octobre. Le vif est généralement fixé via une bouée, ancrée sur le fond dans une zone précise, afin qu’il puisse rester en mouvement. Cette technique est réalisée à bord d’une barque. Elle réclame des équipements robustes et résistants tels qu’une canne de 3 à 3 m 50 de longueur, de moulinets, ou encore d’hameçons bien piquants. Elle est parfaite pour surprendre les silures en profondeur. Cette méthode est cependant prohibée dans certains lacs et rivières.

Il est également possible d’attraper des silures grâce aux pellets. Un lourd amorçage facilitant la fixation des silures sur la zone souhaitée est ainsi réalisé. Les cannes seront ensuite installées avec des détecteurs de touches de la même façon qu’avec les carpes. Les pellets sur l’hameçon séduiront alors les silures.

La pêche au leurre est également très courante, quelle que soit sa taille. Un plomb peut venir compléter le leurre.

Comment choisir les bons équipements de pêche ?

Chaque détail au moment du choix de vos équipements de pêche peut faire toute la différence pour attraper les silures. C’est pourquoi il est vivement recommandé de les sélectionner avec soin. Le choix de votre canne et de votre moulinet reposera essentiellement sur la technique de pêche à adopter.

La taille du moulinet selon la technique de pêche

La technique de pêche choisie pour la capture du silure est donc déterminante pour le choix de votre moulinet. Tout simplement parce que la quantité de tresses et la solidité de bâti en dépendent intrinsèquement. Il s’agit donc d’un critère essentiel pour garantir votre confort et vous offrir les meilleures conditions durant la pêche. Mais le poids du silure a également un impact sur la taille du moulinet ciblée.

Pour la pêche à bouée, il est vivement recommandé d’utiliser un moulinet de taille 20 000 ou 25 000 avec une canne à carpe résistante.

Pour la pêche au vif ou en fireball, vous pourrez choisir un moulinet de taille de 8000 à 10 000. Il sera assez robuste pour la propulsion du poids à grande distance.

Si vous envisagez de choisir la pêche aux leurres, une canne légère suffira avec un moulinet de petite taille. Une taille entre 5000 et 6000 sera donc appropriée pour optimiser le confort, la réserve de corps de ligne et la maniabilité.

Il faut savoir que les moulinets à tambour tournant sont également une valeur sûre pour attraper les silures efficacement. Leur résistance vous permettra de pêcher au vif, à la bouée ou encore aux leurres.

D’autres critères à prendre en compte pour être bien équipé

Outre le grammage de la canne et la taille du moulinet, d’autres paramètres doivent être pris en compte. Cela vous permettra de contrer la force des silures puissants au moment de la capture.

Le système de frein et la puissance sont deux points à ne pas négliger. Vous devez être en mesure d’arrêter les silures de plus de 100 kg. Pour ce faire, le frein doit au moins atteindre les 10 ou 15 kg et plus.

Un bâti en métal est également conseillé pour son poids important. Quant à la vitesse de récupération, il faudra vous baser sur la méthode de pêche réalisée. Les ratios lents sont à privilégier.

Enfin, il faut garder à l’esprit que les silures sont puissants et vivaces. C’est pourquoi il faut penser à choisir une bobine de grande capacité, qui vous permet d’inclure une quantité importante de tresses afin d’éviter de lâcher les poissons capturés.

En somme, la pêche du silure est une activité vraiment passionnante procurant un plaisir optimal. Mais face à la taille imposante de ces poissons et leur puissance, il est essentiel de choisir votre matériel avec soin. En effet, cette pratique réclame des équipements robustes et résistants permettant de contrer la force des silures. Et le choix de ces derniers repose beaucoup sur le type de pêche à pratiquer. La taille de la canne et celle du moulinet sont des critères fondamentaux à considérer, tout comme le système de frein, la capacité de la bobine ou encore la vitesse de récupération.

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !