Loisirs Téléphonie

Soclip! réinvente le clip vidéo

Page d'accueil du site de la start-up So clip ! Source : so-clip.com/fr/

Depuis la Côte d’Azur, la start-up So clip ! a fait son fonds de commerce grâce à un support de communication qui a le vent en poupe depuis plusieurs années sur Internet : la vidéo. Or, la façon qu’a cette start-up d’envisager les clips vidéo séduit déjà en France… et ailleurs ! Faisons le point sur un business promis à un bel avenir.

Le clip vidéo est-il encore à prendre ?

Il n’est pas une seule start-up en démarrage qui ne publie une vidéo sur YouTube pour communiquer autour de son projet. Les grandes multinationales en réalisent quant à elles pour différentes campagnes, au moindre événement ou dans le cas de sponsorisations. Comme les principales entreprises de l’informatique proposent des solutions de montage, de même que les plateformes sociales de vidéo, sans oublier la facilité d’acheter ou louer du matériel de prise de vue, le clip vidéo est entré dans les mœurs. À tel point qu’on peut légitimement se demander s’il est possible d’apporter une nouvelle pierre à l’édifice. Et la réponse est oui : à Bandol, So clip ! nous le prouve !

En fait, l’application So clip ! s’adresse désormais moins au grand public (alors que c’était le désir originel de son fondateur) qu’aux professionnels. En effet, il s’agit de mieux comprendre, grâce à la connaissance du cerveau humain, les émotions ressenties face à un clip vidéo. L’outil développé devrait permettre aux entreprises de mieux cibler et perfectionner leurs contenus. Tout cela repose sur la synchronicité entre image et son, sans oublier le beat tracking (train d’impulsion). En partant des images et vidéos présentes sur un smartphone, voici ce que cela peut donner :

Le but est de permettre à tous ceux qui le veulent de réaliser rapidement un clip vidéo en vue de maximiser leurs émotions. Les particuliers peuvent donc être intéressés. En réalité, le gros du travail est assumé par l’intelligence artificielle, à l’aide d’algorithmes automatisés, sans cesse perfectionnés.

Les sollicitations de So clip !

La start-up So clip ! est présidée par Christophe Vaucher, un entrepreneur et ingénieur dans l’âme très attaché à Bandol. Il a su s’entourer et doit beaucoup à son développeur, Pascal Mattei, qui a sa profession dans la peau. Il faut y ajouter, pour former un trio, le chercheur CNRS Olivier Derrien. Basée à Bandol, l’entreprise créée fin 2014 a pris la forme d’une société par actions simplifiée. En 2016, elle présentait déjà des résultats aboutis, comme ici pour les amis des animaux :

L’équipe de So clip ! était présente il y a peu à Austin, au cœur du Texas, pour le salon « SXSW » (South by Southwest). L’objectif était de cibler des partenaires de poids dans le monde de la musique, de la photographie et de l’audiovisuel. Le voyage a été rendu possible, aux côtés de 18 autres start-up de l’Hexagone, grâce à Business France. La société s’était déjà montrée à San Francisco et dans la Silicon Valley en Californie.

L’entreprise So clip ! en est consciente : son avenir commercial se situe et se joue aux États-Unis d’Amérique. Mais tout cela a été permis par un incubateur toulonnais: L’Accélérateur de Var Technologie. Depuis la Méditerranée, cap vers les USA !

Source :

Nice-Matin

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline