Logement Tourisme

Quand des commerces deviennent des logements meublés…

Logo d'Airbnb. Source : Airbnb's Design Department, DesignStudio, juillet 2014, Wikimedia Commons

Tout le monde, ou presque, connaît le succès rencontré par Airbnb, à tel point qu’il est repris dans de nombreux domaines. En surfant sur ce concept si bien taillé pour notre époque, une start-up s’attaque aux locaux commerciaux. En effet, WeHost a pour ambition de transformer des commerces en locations saisonnières… Un pari fou !

Quand magasin rime avec meublé

La plate-forme Airbnb, qui s’adressait avant tout à des particuliers ou semi-professionnels, a rencontré un succès inattendu. De quoi se fâcher avec les collectivités locales et communes toujours prêtes à fiscaliser tout ce qu’elles peuvent… La mairie de Paris s’est notamment illustrée par ses assignations en justice de ce géant numérique de la location saisonnière. Mais le concept WeHost pourrait lui donner très prochainement encore plus de fil à retordre ! L’année dernière, France 2 parlait en passant de cette entreprise :

WeHost se voit comme un « accélérateur d’Airbnd », en reprenant un terme très en vogue pour le lancement des start-up. Ce prestataire de services qui ne risque juridiquement (presque) rien, contrairement à son mentor, s’occupe de la création d’annonce, de la gestion du planning d’occupation, de l’accueil des touristes – entre autres. Il se présente à la façon d’une véritable « conciergerie ».

Mais la start-up vient de créer une offre inédite. Ce sera une nouvelle corde à son arc ! Il s’agit tout bonnement de proposer aux propriétaires de locaux de type commercial de les accompagner dans la transformation de ces commerces vides en meublés de tourisme. Cela pourrait rencontrer un succès colossal dans de nombreuses bourgades ou villes rurales aux centres-villes commercialement en perte de vitesse. La location saisonnière pouvant être beaucoup plus rentable que celle à l’année, les personnes intéressées devraient être nombreuses.

WeHost déjà bien en place

La start-up WeHost est jeune, mais elle n’est pas née de la dernière pluie pour autant. C’est effectivement en 2014 qu’elle a vu le jour. Elle se vit alors à la manière d’un « service de conciergerie », désirant être un sous-traitant officieux incontournable de la plate-forme Airbnb.

Actuellement, l’entreprise fonctionne dans plusieurs grandes agglomérations ou stations balnéaires françaises. Ce sont notamment Arcachon et ses alentours, Biarritz, Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Montpellier et Nantes. Une très récente levée de 400 000 € devrait lui permettre de consolider ses positions et de partir à la conquête de nouvelles aires urbaines ainsi que de marchés inédits, à l’instar de celui que nous avons décrit supra. Chaque zone déjà couverte dispose d’un « city manager ». Voici la présentation vidéo officielle de ce concept :

Les bureaux de la société se trouvent dans le 8e arrondissement parisien au 10, rue de Penthièvre. Elle est présidée par Romain Bellet, tandis que son directeur général Victor Fioux est très présent dans les médias. Ils ont choisi la forme de la SAS pour mener leurs opérations, et le tout semble tourner à merveille pour le moment.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline