Finance

Pourquoi mettre en place l’épargne salariale ?

La mise en place d’une épargne collective dans votre structure permet d’associer vos salariés aux résultats et à la réussite de l’entreprise. Mais comment fonctionne un tel dispositif ? Par ailleurs, s’applique-t-il ou non de façon obligatoire à vos salariés ? Trouvez les réponses à vos nombreuses questions dans cet article.

L’épargne salariale : présentation du concept

Nombreuses sont les entreprises qui mettent en place un système d’épargne collectif. Ce type d’épargne est connue sous l’appellation «  épargne salariale ». Deux grands groupes de dispositifs la composent. Le premier groupe est constitué des sources d’alimentation permettant aux salariés de se constituer une épargne : la participation, l’intéressement et l’abondement de l’entreprise. Le deuxième groupe, pour sa part, est constitué des plans qui vont recevoir cette épargne : le plan d’épargne entreprise (PEE), le plan d’épargne retraite collectif (PER Collectif) et leur déclinaison interentreprises (PEI et PER COLI).

Comment permettre à vos salariés de se constituer une épargne salariale ?

Deux dispositifs sous forme de prime permettent à vos salariés de se constituer une épargne salariale. Il y a d’une part l’intéressement et d’autre part la participation.

L’intéressement est un montant que vous versez à vos salariés. Il tient compte de l’amélioration des performances de l’entreprise ou de ses résultats. Certes, toutes les entreprises peuvent mettre en place ce dispositif, mais son implémentation reste facultative. Pour en savoir plus sur la mise en place d’une Prime d’intéressement, consultez nos articles de blog sur la question.

La participation est un autre dispositif d’épargne salariale. Elle implique la redistribution d’une partie de vos bénéfices aux salariés. Sa mise en place est obligatoire dans toute entreprise dont le nombre de salariés excède 50.

A ces primes, vous pouvez également mettre en place un abondement qui viendra compléter les sommes versées sur le plan d’épargne salariale. L’abondement, tout comme la participation et l’intéressement, bénéficient d’avantages fiscaux et sociaux pour le salarié et pour l’entreprise.

Comment percevoir l’argent de l’épargne salariale ?

Au moment de recevoir sa prime d’intéressement et/ou de participation, l’épargnant a le choix entre percevoir directement les sommes ou de les placer sur un plan d’épargne salariale (PEE ou PER Collectif). En cas de perception immédiate, la prime est imposable sur le revenu. En cas de placement, elle est exonérée d’impôt sur le revenu. Elle sera alors disponible au bout de 5 ans pour le PEE et au moment du départ à la retraite pour le PER Collectif (hors cas de déblocage anticipé).

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !