Le marché de la Foodtech est en plein essor, principalement dans la livraison de repas au bureau ou à domicile. Mais il s’agit là de l’arbre qui cache une forêt dans laquelle fleurissent de nombreuses startups françaises, qui proposent de nouveaux services et de nouveaux usages.

Ainsi, Maxime Trouche, peut-être parce qu’il est lyonnais d’origine, une ville connue pour sa gastronomie, défend l’idée qu’il vaut mieux prendre une pause et aller déjeuner au restaurant que de manger devant son écran. À condition de ne pas perdre son temps à attendre le serveur, la commande ou l’addition pour autant. Du coup, il a créé la startup HUNGRY’UP avec un parti-pris : faire revenir les clients dans les restaurants et leur permettre de ne garder que l’essentiel : le plaisir de déguster son plat et de profiter de ceux avec qui on partage le repas.

L’application HUNGRY’UP propose ainsi à l’utilisateur de sélectionner son plat en fonction de ses envies mais surtout de l’endroit où il se trouve, grâce à un système de photos dans le style de Tinder. Une fois le plat choisi, il accède à la carte du restaurant et peut alors précommander et prépayer son repas. Quand il arrive au restaurant, sa table est réservée, son plat est prêt … le client n’a plus qu’à profiter de son déjeuner avec ses amis.

Plus d’une centaine de restaurants parisiens sont déjà partenaires de l’application, qui promet aux clients de gagner entre 15 et 25 minutes sur leur temps de déjeuner. Maxime estime surtout que les restaurateurs partenaires vont pouvoir ainsi optimiser leur service et attirer de nouveaux clients, et ainsi augmenter leur chiffre d’affaires.

Du coup, on sort déjeuner ce midi ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici