Transport

Airbus Group se lance dans des projets futuristes

Airbus-Group-se-lance-dans-des-projets-futuristes.jpg

Avion supersonique ou électrique, voiture volante… Tels sont les projets futuristes qu’Airbus Group est en train de concevoir. En effet, il n’est pas du tout interdit de rêver. Si le carnet de commandes du leader européen de l’aviation est bien garni pour une dizaine d’années au moins, le groupe se projette dans un futur lointain.

Airbus Group doit se démarquer de son concurrent direct, à savoir Boeing et innover continuellement. Et avec l’arrivée de potentiels concurrents russes, brésiliens et chinois, il est plus que temps pour l’avionneur européen de proposer des technologies toujours aussi innovantes et folles. D’ailleurs, de nombreuses compagnies aériennes commandent leurs appareils et proposent des offres toujours aussi alléchantes. Ces enseignes proposent ces vols pas cher par exemple, permettant de voyager partout dans le monde à des prix très compétitifs.

Une voiture volante inspirée du mythique film « Retour vers le futur »

On a tous rêvé un jour de pouvoir voler au dessus des embouteillages. Et seulement vingt-sept ans après la sortie du « Retour vers le futur II », le véhicule volant que le héros du film, Marty McFly trouve dans son voyage vers le futur reste encore une fiction.

Et pourtant, les réalisateurs de ce film à succès se projetaient déjà en 2015… Airbus Group travaille aujourd’hui sur une voiture volante. D’ailleurs sur le site officiel du groupe, on peut découvrir un message indiquant que d’ici 2030, plus de la moitié de la population mondiale résidera dans les grandes agglomérations.

Le lancement d’un avion supersonique ?

Un brevet sur le développement d’un avion pouvant atteindre les 5 500 km/h a été déposé par le groupe en 2015. Un appareil qui va voler plus vite que le Concorde qui affiche une vitesse maximale de 2 400 km/h.

Airbus Group envisagerait d’équiper cet appareil des airs avec cinq réacteurs. Ainsi, ce bolide sera doté de deux turboréacteurs et de trois systèmes de propulsion.

Fini le kérosène, place à une nouvelle source d’énergie

Avec l’E-Fan, Airbus s’est lancé dans un projet très audacieux. En effet, cet avion a traversé la Manche grâce à un bimoteur électrique. L’appareil est alimenté par des batteries et peut voler à une vitesse moyennant les 160 km/h.

Un projet qui a d’ailleurs été présenté au Bourget en 2013 et qui a suscité l’intérêt de nombreux groupes, dont CEA, Safran, Daher ou encore Siemens.

Abonnez-vous à la newsletter, c'est gratuit et enrichissant !

La newsletter vous permet de recevoir chaque mardi et jeudi par email, les dernières innovations et idées de business publiées. Nous n’utiliserons jamais votre email à des fins publicitaires – Garantie sans SPAM.