Eco Pratique

Une lampe atmosphérique qui produit de l’énergie grâce aux plantes

Livinglight.info

Une entreprise néerlandaise a créé une nouvelle lampe qui utilise le processus photosynthétique pour extraire l’énergie des plantes vivantes.

De l’énergie verte, au sens propre du terme

Nous avons vu plusieurs idées et plusieurs concepts qui utilisent les plantes vivantes pour concevoir des produits durables. On prendra comme exemple ce mur végétal qui filtre l’air ou encore cette ville forestière qui combat la pollution de l’air. Aujourd’hui, c’est au tour d’Ermi Van Oers de s’y mettre. En effet, ce designer néerlandais a créé une lampe qui utilise une plante vivante pour générer sa propre électricité. La lampe, surnommée Living Light, est faite d’une plante enfermée dans un tube en verre. Lorsque la plante subit la photosynthèse, elle libère des composés organiques dans le sol. Ce matériau est ensuite décomposé par des bactéries pour créer une pile à combustible microbienne. C’est grâce à ce système que les électrons sont transférés de la bactérie à l’anode. De là, les électrons sont transférés le long d’un fil à cathode. Ce flux d’électrons est similaire à celui d’une batterie et est utilisé pour alimenter la lumière LED. Ensuite la lampe s’allume dès que l’utilisateur touche les feuilles de la plante.

Livinglight.info

« Façonner la ville du futur »

Van Oers s’est intéressée à la biotechnologie tout en étudiant la durabilité à l’université, où elle était fascinée par la façon dont la nature travaille sur un système nutritionnel circulaire. Elle a développé le Living Light avec le groupe de recherche néerlandais Plant-e. Bien que le Living Light ne produit actuellement qu’une faible quantité d’énergie, et prend une journée entière pour produire suffisamment d’énergie pour une demi-heure d’autonomie, Oers continue de développer sa technologie et prévoit de l’appliquer aux espaces publics.

Pour avoir un aperçu en image de Living Light, voici une courte vidéo de présentation du produit.

En plus de s’occuper de Living Light, Oers donne aussi des conférences et organise des expositions qui soulignent l’importance de la « pollinisation croisée entre le design, la science et la technologie pour façonner la ville du futur ». Elle prévoit de lancer les 50 premières lampes d’ici l’année prochaine.

Source :

Springwise

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline