Wemap est une startup franco-américaine avec un pied à Montpellier et un pied au Texas. Elle propose une application qui permet de suivre et diffuser du contenu exclusivement géolocalisé. L’objectif de ses créateurs : attaquer le géant Google sur ses points faibles : la personnalisation et le local.

Le marché des cartes digitales est en plein boom, on les utilise sans y penser mais dans les coulisses la bataille fait rage… Plus de 3 millions de sites web utilisent des cartes digitales, 92% d’entre eux utilisent Google Maps (source : builtwith.com)… mais de nombreux acteurs entrent sur ce marché et se battent à coups de milliards pour challenger ce géant et son produit qui n’a pas beaucoup bougé depuis 10 ans.

Emmanuel Mouren, le co-fondateur explique : “Il y a une frustration avec Google Map. La carte est très bien conçue pour aller d’un endroit à un autre. Mais il manque tout un aspect de personnalisation, la possibilité d’épingler ses propres contenus facilement, de voir ce qu’il se passe et ce que l’on peut faire aux alentours. Au départ, on s’est posé la question du meilleur moyen pour conseiller un bon restaurant, ou proposer les dix activités incontournables à faire à un endroit donné.”

Pierre, Emmanuel et leur équipe de 7 personnes sont des passionnés des expériences digitales sortis d’écoles prestigieuses comme Polytechnique ou Epitech. Ils sont six à Montpellier, deux aux États-Unis, et une personne chargée du développement commercial sur Paris.

Ils créent Wemap Inc. en septembre 2014, et a dès le départ obtenu le soutien de l’incubateur de Montpellier, de la région Languedoc-Roussillon et de la BPI. Wemap est donc une carte digitale personnelle, où chacun peut partager ses bons plans géolocalisés « je vais à un concert : j’épingle une vidéo », « je vais en vacances, j’épingle des photos, je partage des lieux sympas que j’ai découverts »…, explorer des flux d’actualités géolocalisés qui nous plaisent « je prépare un voyage : je visualise sur la carte les lieux à ne pas manquer grâce à l’expérience d’autres voyageurs » « C’est la fête de la musique, je veux savoir ce qu’il se passe dans mon arrondissement, je consulte Wemap ».

Après avoir levé 450 000 € auprès d’investisseurs en 2014, l’entreprise compte boucler un deuxième tour de table à 750 000 € d’ici la fin de l’année. Elle est également membre du prestigieux Capital Factory au Texas. Wemap compte désormais quinze partenaires professionnels, 5 000 utilisateurs actifs et 50 % d’utilisateurs supplémentaires par mois.

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici