MotoRepellent est un appareil que l’on fixe à l’arrière de la moto et qui pourrait repousser les colonies de moustiques hors des villes.

Les infections transmises par les moustiques affectent des centaines de milliers de personnes chaque année, de l’épidémie du virus Zika au Brésil jusqu’à l’augmentation des cas de dengue en Asie du Sud-Est. Mais aujourd’hui, un dispositif que l’on met sur le dos des véhicules à deux roues, pourrait apporter une nouvelle manière de combattre les moustiques dans toutes les villes thaïlandaises.

MotoRepellent est un appareil que l’on pose à l’arrière d’une moto, et qui envahit déjà les rues de Bangkok, la capitale thaïlandaise. Le cylindre est rempli de produits anti-moustiques naturels qui est activé par le tuyau d’échappement de la moto, libérant les insectifuges plusieurs mètres autour du véhicule.

Avec les millions de motos qui circulent dans les rues de la capitale, ce dispositif de répulsion pourrait être utilisé de façon participative pour éliminer massivement les moustiques et réduire l’impact des maladies dans la ville et ses alentours. Les développeurs de cette technologie affirment avoir aidé à repousser les moustiques dans les bidonvilles de Bangkok, et à protéger près de 80.000 personnes. Le projet est promu par l’agence de publicité BBDO Bangkok et la fondation Duang Prateep, qui fournit de l’aide aux bidonvilles.

Nous avons déjà vu en Malaisie que les lampadaires ont été utilisés pour piéger et tuer les moustiques. Quels sont les autres infrastructures et les autres objets urbains qui peuvent être adaptés pour servir d’anti-moustiques ?

https://vimeo.com/154717119

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici