SpiroCall de l’Université de Washington permet à quiconque d’analyser leur santé respiratoire juste en respirant dans un téléphone.

Les soins de santé personnalisés avec des applications et des appareils intelligents, tels que les rappeleurs de médicaments et les brosses à dents connectées par bluetooth, aident à rendre l’industrie plus durable ; mais pas toujours plus accessible. Les chercheurs en ingénierie et en sciences informatiques de l’Université de Washington ont créé SpiroCall, qui permet à n’importe qui d’analyser à distance leur état de santé respiratoire par l’intermédiaire de n’importe quel téléphone et n’importe où.

L’outil repose sur une technologie développé en 2012, qui mesurait la santé pulmonaire à travers une application et le micro d’un smartphone. Les scientifiques ont ajouté des algorithmes pour que le micro des téléphones standards puisse donner les mêmes résultats. Les utilisateurs de SpiroCall appellent le numéro 1-800, et lorsqu’ils y sont invités, expirent aussi vite et aussi fort que possible. Le téléphone transmet ensuite le son audio et les résultats à un serveur central pour convertir les données et faire des examens.

La précision de SpiroCall entre parfaitement dans les exigences de l’industrie médicale avec 5 à 10 % de variation par rapport aux spiromètres utilisés dans les hôpitaux et par les médecins. L’équipe concentrera les prochaines améliorations sur l’augmentation de la précision des analyses et la recherche du meilleur moyen pour transmettre les résultats aux patients.

Des millions de personnes à travers le monde qui ont accès à un téléphone utilisent de vieux téléphones à clapet ou des lignes fixes, mais pas le tout dernier smartphone sorti. Dans quel autre domaine la technologie pourrait-elle être utilisée pour moderniser les dispositifs pré-numériques ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici