Une association entre l’énergie éolienne et solaire va bientôt alimenter le métro de Santiago du Chili, et couvrira 60% de ses besoins en énergie.

Nous voyons de plus en plus d’initiatives pour l’utilisation des énergies renouvelables dans la consommation publique, comme les feux de circulation qui donnent la priorité aux cyclistes, ou encore le premier parc d’attractions au monde qui est entièrement alimenté à l’énergie éolienne. SunPower, une société californienne spécialisée dans les énergies renouvelables, a récemment annoncé sa collaboration avec la société Latin America Power, basée au Brésil. Ensemble, ils fourniront de l’énergie propre aux lignes de métro de Santiago du Chili, et couvriront 60% de l’énergie dont le réseau de transport aura besoin.

SunPower va fournir de l’énergie solaire qui couvrira 42% de l’énergie de tout le réseau ; et Latin America, quant à lui, s’occupera de fournir de l’énergie éolienne à hauteur de 18%. La construction des centrales électriques est en cours et devrait être terminée en 2017, et le réseau entreprendra la transition vers les énergies renouvelables à partir de 2018. Le contrat initial stipule que la ville de Santiago du Chili bénéficiera de cette combinaison d’énergies durables pendant 15 ans. Transportant plus de 2 millions de passagers par jour, le métro de Santiago du Chili est l’un des plus longs d’Amérique du Sud, et constituera un test grandeur nature pour tous les futurs projets de ce genre.

Les réseaux de transports publics urbains pourraient-ils devenir totalement neutres en carbone ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici