Aux États-Unis, Securly propose une surveillance internet intelligente basée sur le cloud pour les écoles. Ces dernières sont obligées de protéger leurs étudiants contre les préjudices sur internet.

C’est connu qu’internet peut être un espace très dangereux, mais trouver un équilibre entre assurer la sécurité d’un enfant et envahir sa vie privée peut s’avère très difficile pour les écoles qui cherchent à surveiller la façon dont les enfants utilisent internet. En réponse à ce problème, Securly propose une solution efficace.

Aux États-Unis, grâce au Children’s Internet Protection Act, les écoles qui fournissent un accès internet aux enfants doivent utiliser des systèmes de filtrage web qui les empêchent d’accéder aux contenus en ligne obscènes ou nuisibles. Dans le cadre de cette réglementation, la startup Securly, basée à San José, propose un système de filtrage web basé sur le cloud conçu spécialement pour les écoles à travers les États-Unis. Le système, qui peut être activé en quelques minutes, envisage de développer des outils d’apprentissage automatique afin de détecter quand un enfant est menacé sur internet et d’alerter directement les parents. Il propose évidemment des rapports par courriers électroniques qui décrivent comment les enfants utilisent internet à l’école. Cependant, la startup Securly prévoit d’introduire un portail où les parents concernés pourront accéder aux données quand ils le veulent. Cependant, comme l’explique Vinay Mahadik, PDG et fondateur de Securly, les données disponibles aux parents varient en fonction de l’âge de leur enfant.

Pour le moment, Securly propose directement son service aux districts scolaires, mais pourrait-il être proposé directement aux parents ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici