Eco

Les déchets humains dans les eaux usées peuvent être transformés en pétrole brut

Le Pacific Northwest National Laboratory a mis au point un procédé de liquéfaction hydrothermale qui convertit en quelques minutes les déchets humains présent dans les eaux usées en biocarburant brut.

Nous avons vu comment une campagne d’assainissement au Kenya a permis aux foyers d’avoir des toilettes personnelles et d’utiliser les déchets pour produire des carburants ménagers, générant des bénéfices et proposant une solution à circuit fermé pour la gestion des déchets. Maintenant, les nouvelles technologies pourraient transformer le traitement des eaux usées en fournissant une alternative au pétrole brut en Amérique du Nord.

Le Pacific Northwest National Laboratory (PNNL) un des laboratoires nationaux du département américain de l’Energie, a développé un processus appelé liquéfaction hydrothermale (HTL) qui traite les eaux usées dans des conditions de pression  de 3000 psi et sous une température de 660 degrés fahrenheit. Ce procédé va décomposer les déchets humains en pétrole brut biologique. Cette nouvelle matière fonctionne parfaitement comme le pétrole brut qui se forme dans la nature, mais ne prend que 45 minutes à produire, au lieu d’attendre des millions d’années.

Avec 34 milliards de gallons d’eaux usées nécessitant un traitement quotidien aux États-Unis, la technologie de la PNNL pourrait permettre de produire 30 millions de barils de pétrole par an. Ce procédé annulerait simultanément la nécessité d’investir dans le traitement et l’élimination des déchets et pourrait également être appliqué à d’autres systèmes de déchets, comme l’écoulement agricole. La première usine HTL opérationnelle devrait ouvrir ses portes dans le district régional du Grand Vancouver en 2018. Et la PNNL espère convaincre les centres de gestion des déchets aux États-Unis d’adopter leur système.

Existe-t-il d’autres solutions qui permettraient de réduire simultanément les déchets et produire du carburant ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !