Alimentaire Eco

Une nouvelle technologie pour attraper des poissons entiers et éliminer plus de déchets

La compagnie de recherche et de développement SINTEF a travaillé avec Nordic Wildfish pour éliminer les déchets en utilisant toutes les parties des poissons, à part les os, pour créer des produits alimentaires supplémentaires.

Nordic Wildfish, l’une des plus grandes entreprise de pêche de Norvège, utilise déjà des technologies embarquées pour geler les poissons capturés et fournir des excellents rapports en matière de qualité et de prix. Cependant, jusqu’à tout récemment, plus de 92 % d’un corégone serait jeté lors du processus d’enlèvement des filets. Maintenant, en étroite collaboration avec la société de recherche et de développement SINTEF, la majorité des parties d’un poisson peuvent être utilisés pour d’autres produits alimentaires. Le nouveau procédé utilise tout sauf les os pour produire des protéines, des huiles de poisson et des acides aminés.

Grâce à l’hydrolyse, ce qui aurait du être des déchets est transformé en un genre de soupe dans laquelle ont peut ajouter des enzymes pour retirer les huiles et les protéines. Les scientifiques estiment que les produits pourraient être utilisés à la fois pour la consommation humaine que pour la consommation animale. Le processus a été conçu pour être installé à bord des navires de transport, ce qui réduira considérablement les coûts car aucun transport supplémentaire ni aucun frais de laboratoire ne sont nécessaires.

L’approche « sans déchets » est de plus en plus répandue et nécessaire. Comment d’autres matériaux et d’autres approches pourraient-ils être utilisés par les industries pour accroître leur durabilité ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !