Education Santé

Une nouvelle technologie qui aide les musiciens à mieux s’améliorer et à éviter les blessures

Un étudiant de l’Académie royale de musique de Londres a développé un nouveau système qui surveille la posture et la technique lors de la pratique des instruments.

Apprendre un instrument de musique à un niveau élevé nécessite d’avoir une forme et une posture correctes du corps. Avoir des mouvements et des positions correctes est l’un des secrets pour produire le meilleur ton, maîtriser une musique techniquement difficile et éviter les blessures qui peuvent nuire aux musiciens professionnels. Souvent, un enseignant instruira leurs élèves à pratiquer devant un miroir, à regarder leur arc de courbure, s’assurer que leur coude est plié et garder le dos droit.

Maintenant, il existe un nouvel assistant pour aider à la surveillance continue de ces différents paramètres ? Arthur Carabott, musicien, développeur et concepteur, a mis au point Musician’s Mirror pour aider les débutants à s’améliorer, à surmonter les mauvaises habitudes et à éviter les blessures. Le système basé sur la vision par ordinateur veille à ce que ses utilisateurs s’exercent et reproduisent instantanément, ressentant des notes d’avertissement pour les avertir lorsqu’ils glissent dans leurs travers. Le système utilise une caméra, généralement montée sur le support de musique, pour suivre la position globale des musiciens, ou toute partie de leur corps sur laquelle ils veulent se concentrer. En plus des commentaires instantanés, le système surveillera également les positions et les comportements à plus long terme, avec des cartes de chaleur qui suivent les progrès au fil du temps.

Cette nouvelle idée innovante a le potentiel de rendre la pratique plus efficace et plus sûre. Comme le dit Carabott : « Les musiciens ne parlent pas de blessures de la même manière que les athlètes. Les blessures peuvent s’accumuler sur des mois ou des années et ne sont pas signalées jusqu’à ce qu’elles commencent à empêcher quelqu’un de pouvoir jouer. » Il a déjà testé un prototype de l’appareil au Royal College of Music et expérimente actuellement des façons d’intégrer le Musician’s Mirror dans un smartphone ou une tablette, ce qui le rend largement accessible aux étudiants et aux enseignants. Sinon, à quelles autres utilisations cette technologie pourrait-elle s’appliquer ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !