Eco Santé

Un filtre à air pour poussettes crée un nuage d’air propre pour protéger les bébés

Un nouveau filtre à air pour poussette a été développé pour créer une barrière d’air propre directement devant le visage du bébé.

Les enfants sont les plus vulnérables à la pollution de l’air

Des études scientifiques ont montré que les personnes les plus exposées à la pollution atmosphérique sont celles qui sont les moins en mesure de faire quelque chose à ce sujet, à savoir les bébés. Étant donné que le système immunitaire des enfants n’est pas pleinement développé jusqu’à l’âge de quatre ou cinq ans, ils passent plus de temps à l’extérieur et près du sol où la pollution est la plus nuisible. Ainsi, les enfants inhalent, proportionnellement à leurs poids, plus de polluants que les adultes.  D’ailleurs, selon un récent rapport de l’UNICEF, plus de 600 000 décès d’enfants dans le monde sont attribués à la pollution atmosphérique. Nous avons déjà vu des filtres à air conçus pour être portés autour du cou comme une écharpe. Aujourd’hui, c’est un filtre à air qui a été expressément conçu pour les nourrissons.

Mapprojectoffice

Une initiative née d’un besoin personnel

Voici comment l’idée est née. Un jour, le cameraman Yosi Romano poussait la poussette de sa fille dans les rues congestionnées de Londres. Il remarqua que la poussette mettait le visage de sa fille au même niveau que l’échappement provenant des voitures et des camions sur la route. Il est rentré chez lui et a commencé à faire des recherches sur le niveau de pollution auquel sa fille a été exposée. Il a été aidé par son frère Jacob, un étudiant en biochimie à l’université de Cambridge. Ce qu’ils ont découvert a conduit Romano, en collaboration avec le bureau de conception Map Project, à développer le « Brizi Baby ».

Voici une courte vidéo qui donne une idée claire du concept.

Un dispositif sur mesure

Il s’agit d’un système de purification d’air pour les poussettes. Le dispositif fonctionne comme un oreiller et contient des capteurs spécialement conçus pour détecter les gaz nocifs et les particules dans l’air. Une fois que des niveaux élevés de pollution sont détectés, un ventilateur commence à aspirer l’air dans les filtres de l‘oreiller. L’air nettoyé est ensuite éjecté doucement dans l’espace de respiration de l’enfant sous la forme de nuage purifié. Comme aucune brise n’est créée, l’enfant reste protégé. Le Brizi peut également fournir 1,5 litre d’air filtré toutes les dix secondes, ce qui entraîne une barrière continue d’air pur devant l’enfant.

Bien qu’il filtre l’air, le Brizi collecte également des données sur la qualité de l’air, qui peuvent être envoyées sur une application smartphone dédiée. Sinon, cette invention pourrait-elle inspirer une nouvelle gamme de produits pour protéger les enfants contre les effets nocifs de la pollution ?

Source :

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !