Eco Tourisme

Le palmarès 2018 des villes les plus vertes du monde

Victimes de leur succès, certaines destinations touristiques croulent sous les déchets, la pollution ou la menace d’extinction de diverses espèces : Cambodge, Seychelles, Venise, Thaïlande, Machu Picchu au Pérou, différentes îles grecques… Cette réalité croissante et inquiétante cadre mal avec une préoccupation accrue pour la protection et le respect de l’environnement. Les particuliers aussi bien que les entreprises sont concernés par la question lancinante du développement durable. Il est donc logique que l’écotourisme tire son épingle du jeu et monte en puissance. Mais quels sont les sites à privilégier pour goûter à des zones touristiques éco-compatibles ? C’est ce que nous allons voir… du moins pour les aires urbaines !

Un classement pour les villes écologiques

Nous n’évoquerons pas les sites naturels à visiter de par le monde, mais bien les villes les plus éco-responsables de la planète. Pourquoi ce parti pris ? Eh bien, tout simplement parce que les espaces urbains sont perçus par la plupart des Français comme étant nécessairement sales, malsains et pollués. Mais c’est faux. Le palmarès des villes les plus vertes au monde pour l’année 2018 en atteste et c’est l’occasion de prendre conscience du fait que l’agglomération peut aussi – et même doit – être un lieu propice pour la nature.

Le classement en question ne concerne que les pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) et mentionne uniquement les cinquante lauréats de l’année en cours. C’est donc un top 50 qui ne laisse aucune place à la médiocrité. Les critères retenus pour définir les villes « vertes » sont la superficie des espaces naturels dans la commune, celle des espaces cultivés par l’homme ainsi que la production alimentaire, avec à chaque fois des sous-catégorisations (forêt, réserve naturelle, vigne, jardin public, golf…). Ce palmarès très précis donne également le pourcentage global d’espaces verts dans chaque cité. En réalité, il y a deux classements différents : un exprimé en m²/habitant (beaucoup plus juste), et un en pourcentage. Nous nous concentrerons logiquement sur le premier.

Les villes vertes à visiter

La plus haute marche du podium est occupée par la capitale islandaise, Reyjavik. Auckland en Nouvelle-Zélande hérite d’une belle médaille d’argent. Le très honorable bronze revient à Bratislava, au bord du Danube, capitale de la Slovaquie. Le top 5 est complété par Göteborg en Suède et Sydney l’australienne. Les villes européennes sont distinguées dans la suite du top 10, puisque nous trouvons Prague, Rome, Berne, Hambourg et Riga.

La ville française la mieux classée est Marseille, pointant à la 11e position. Ensuite, il faut attendre la 45e place pour croiser Paris, et la 47e pour Lyon… C’est tout à la fin de ce top 50, soit une performance en demi-teinte, mais c’est objectivement déjà très bien d’y figurer ! Cela dit, les municipalités françaises ont encore beaucoup de progrès à faire…

Le Royaume-Uni s’en sort plutôt mal, sa meilleure commune se classe au 14e rang : Édimbourg en Écosse. Manchester n’arrive qu’à la 34e position. Les États-Unis ne font pas beaucoup mieux, avec comme fleurons Washington et Los Angeles au coude à coude pour les 26e et 27e places. Sinon, la capitale européenne la moins bien positionnée est Athènes, juste derrière Lyon. Des choses à prendre en compte pour programmer ses prochaines vacances urbaines… !

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline