Transport

Les premiers taxis aériens pourront prendre leur envol d’ici quatre ans au Royaume-Uni

Source : Pixabay. Développement des taxis volants au Royaume-Uni.

Lilum a conçu le premier avion électrique capable de réaliser un décollage et un atterrissage vertical au monde. Cette technologie s’est démocratisée de plus en plus, suscitant ainsi l’intérêt de nombreux professionnels spécialisés dans les nouvelles technologies. Vertical Aerospace, une start-up basée à Bristol fondée en 2016, opère également dans le secteur.

D’ailleurs, cette société a développé et piloté le premier avion électrique du genre au Royaume-Uni. C’est une étape importante pour l’avenir des taxis volants et du secteur du transport dans le pays. L’entreprise a déclaré avoir comme ambition de rendre les voyages aériens plus personnels et sans carbone.

Un vol d’essai a déjà été réalisé

Équipé de quatre hélices à l’avant et à l’arrière, la technologie de décollage et d’atterrissage vertical du véhicule lui permettrait de se déplacer entre des emplacements précis, sans se rendre dans un aéroport.

Voici la présentation de ce projet :

La compagnie a obtenu l’autorisation de l’Autorité de l’aviation civile pour exploiter l’appareil et, en juin, elle a réalisé un vol d’essai à Kemble, dans le Gloucestershire. Ce dispositif présente actuellement une autonomie de cinq minutes avec une vitesse maximale de 80 km/h. La société a depuis effectué une dizaine de vols d’essai.

Les passagers peuvent bientôt accéder à ce service

La start-up a déclaré que, d’ici quatre ans, il est tout à fait possible d’utiliser cette technologie comme mode de transport. Les utilisateurs pourront alors appeler un taxi volant pour tous leurs déplacements. La société a d’ailleurs annoncé son intention de lancer un service de taxi aérien interurbain d’ici 2022.

Un certain nombre de sociétés ont manifesté leur intérêt pour les services de taxi volant. Uber, l’application de transport de passagers, prévoit de lancer un projet pilote de taxis volants électriques à Dallas et à Los Angeles en 2020 dans le cadre de son projet UberAIR. Il y a également la marque britannique Rolls-Royce qui a annoncé en juillet son intention de créer un système de propulsion pour taxi volant.

Source :

Telegraph

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline