Mode

King Dagobert, les boxers pour homme hauts en couleurs

Nichée au cœur de la France en la douce ville d’Orléans, King Dagobert™ propose des boxers pour hommes disponibles de la taille “s” à “XXL” conçus afin d’allier les notions de confort, qualité et à un prix douillet. Un boxer King Dagobert se troque contre monnaies sonnantes et trébuchantes d’une valeur de 12 Euros l’unité. L’étoffe faite d’un mélange coton et élasthanne – dans un souci de confort optimisé – dispose de surcroît de propriétés anti-pilling.

L’aventure King Dagobert a débuté avec huit couleurs originales faisant chacune références aux teintes médiévales : Lapis Lazuli, Indigo, Pourpre, Safran ou encore Sang de Dragon. Fidèle à son concept, la palette proposée s’est étoffée régulièrement. Ainsi, en 2012, deux nouvelles teintes ont rejoint le cercle très fermé des coloris estampillés du sceau du King : la couleur Albâtre (un blanc des plus immaculés) et Zinzolin (aux couleurs de l’aubergine cultivée dans nos près carrés).

Un boxer King Dagobert™ se démarque par de nombreuses spécificités :

  • Chaque sous-vêtement K.D. est monochrome : de l’élastique, au tissu jusqu’au fil de montage,
  • Aucune étiquette n’est présente à l’intérieur des boxers pour éviter toute gêne. L’ensemble des informations utiles telles que les codes d’entretien et de lavage, la taille, la provenance, sont visibles à l’aide d’un transfert appliqué à l’intérieur de chaque pièce,
  • Un boxer King Dagobert™ est marqué du sceau royal : une griffe – de fabrication française- placée à l’extérieur sur le dos afin de ne pas omettre de porter ses dessous à l’endroit

En tant que marque orléanaise, il tenait à cœur à King Dagobert de trouver un premier point de vente physique qui soit une petite institution, un véritable porte-étendard au sein de sa ville de naissance et d’activité. Depuis le 1er Juin dernier, date de lancement de la commercialisation des boxers King Dagobert au sein de la boutique Le Nouveau Magasin, les commandes de réassort se sont renouvelées à maintes reprises. Ce succès avéré conforte aujourd’hui l’idée d’un développement du réseau de revente en boutiques sélectives multimarques, au niveau national comme international.

La fondatrice Valérie-Anne Delaidde a démarré sa carrière professionnelle dans le monde de la mode féminine parisienne. Tantôt assistante d’une créatrice de renom puis coordinatrice de collection pour une ligne de prêt-à-porter féminin créateur, elle ne perd pas à l’esprit son objectif de créer un jour sa propre société. Elle fonde ainsi en 2008 une ligne de prêt-à-porter féminin éponyme. Après trois années à défendre à son humble niveau le savoir-faire français de la couture, elle récidive aujourd’hui en créant la ligne de sous-vêtements masculins King Dagobert™. Née d’un brainstorming autour d’un apéritif un soir d’été, cette idée naissante est aujourd’hui devenue réalité .

Jean-Baptiste Vidal, son compagnon de longue date, personnifie l’autre entité de ce duo bicéphale. S’illustrant dans le management des ressources humaines, il met à profit toutes ses qualités organisationnelles. En tant qu’homme, il a un regard concerné et apporte la “masculine Touch”.

Tous deux partagent cette volonté d’œuvrer pour la reconnaissance du savoir-faire et du travail bien fait. Et malgré ce marasme économique, ils demeurent convaincus qu’il reste encore une place pour l’initiative.

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters

Partenaires

Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline