Nous avons déjà présenté un capteur ingérable pour mieux analyser l’état de santé d’un patient. Dans un registre différent, Digipill propose de télécharger des « drogues » qui utilisent la psycho acoustique comme thérapie.

Créé par le développeur d’applications mobile Yuza, avec la participation de l’auteur Brian Colbert, un chercheur en neurolinguistique, les drogues numériques durent environ une demi heure chacune. L’équipe de Digipill indique que ses produits utilisent une forme d’hypnose qui peut relaxer, faire perdre du poids et être euphorisant. Les utilisateurs doivent simplement télécharger l’application, sans aucun frais et avec une « pilule » incluse. Une boutique permet d’acheter d’autres pilules si souhaitées.

Si Digipill est réellement efficace, est-ce que les médecins et thérapeutes pourraient prescrire ce type d’applications à leurs patients ?

  • Site web : www.digipill.com
  • Contact : www.twitter.com/yuza

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


3 Commentaires

  1. Ce n’est pas le premier à avoir tenter l’idée : la plateforme I-Dozer est déjà bien lancée.
    En revanche, leur interface est quand même plus friendly !
    Pour avoir testé I-Dozer, c’est proche de l’hypnose sans vraiment changer l’état. Tout au plus on remarque une accélération cardiaque.
    Plus techniquement, c’est basé sur des séquences de battements binauraux qui agissent sur la synchronicité entre les hémisphères du cerveau. Donc, ça marche, mais c’est très très minime comparé aux vrai psychotropes.

    Il serait 1000 fois plus intéressant de proposer des battements binauraux à des fins thérapeutique.
    > des rechercher s’effectue d’ailleurs autour du trouble bipolaire, du stress, de l’insomnie. Et c’est plutôt encourageant d’après leur résultats !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici