Alors qu’au Brésil, les détenus pédalent pour produire de l’énergie et réduire leur peine, en France, une biscuiterie appelée “Zonzon” est tenue par des prisonniers. Ce projet est basé sur le concept Bad Boy’s Bakery venant d’Angleterre, qui consiste à créer une véritable pâtisserie dans la prison de Brixton.

Zonzon est donc un laboratoire de fabrication de biscuits, qui répond pleinement aux normes, et qui se trouve dans un centre carcéral. Zonzon réalise à la fois la fabrication et le conditionnement. Le packaging est imaginé par des graphistes, artistes et auteurs pour le rendre attrayant visuellement.

Sous réserve d’un soutien du Ministère de l’Intérieur, les biscuits de Zonzon seront commercialisés dans des commerces et dans des points de restauration rapide. L’objectif vise à offrir aux personnes incarcérées une nouvelle formation et donc, une nouvelle activité professionnelle potentielle lors de leur sortie de prison. Qu’en pensez-vous ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici