Santé

Un système d’inventaire médical pourrait faire économiser 1 million de dollars par an aux hôpitaux

LendMed est un système d’inventaire qui permettra aux hôpitaux et à leurs départements de maîtriser la gestion des échanges de matériels coûteux.

Parce que les équipements et les fournitures sont relativement chers, alors très peu d’hôpitaux en disposent suffisamment. En ce sens, ils empruntent entre eux ces matériels, et chaque année, un montant de 10 milliards de dollars est dépensé pour cela auprès de chaque hôpital. LendMed est un système d’inventaire qui permet aux hôpitaux et à leurs départements de contrôler les prêts et les emprunts.

LendMed est un réseau de prêt numérique qui peut être accessible via les kiosques, les applications smartphones ou les portails Internet. Il relie d’abord tous les départements d’un hôpital, ensuite avec tous les autres hôpitaux de sa région puis, à l’échelle internationale. Pour ce faire, chaque département télécharge leur inventaire sur le système, des équipements standards aux machineries spécifiques, tels que les fauteuils roulants, les médicaments, les articles à usage unique comme les bandages… Ensuite, lorsqu’il a besoin d’emprunter quelque chose qu’il n’a pas dans son propre inventaire, il publie une demande que LendMed envoie automatiquement auprès des départements similaires qui en ont encore en provision. Si quelqu’un au sein même de l’hôpital peut aider, il peut approuver la demande, et si l’article n’est disponible que dans un autre établissement, un service de messagerie est organisé automatiquement à partir du système. Les utilisateurs peuvent aussi créer et envoyer des factures, ce qui rend plus facile la planification du retour des articles empruntés.

Grâce au système de LendMed, toutes les transactions sont automatiquement enregistrées. Les données recueillies peuvent également être transférées dans des rapports détaillés révélant ainsi la tendance des échanges. On peut alors discerner facilement les appareils qui sont fréquemment empruntés et qui devront faire l’objet d’un achat. LendMed cherche actuellement des hôpitaux et des ministères qui pourront se joindre à lui pour une étude de cas à l’échelle internationale, et qui testeront les matériels gratuitement. Un système similaire pourrait-il être mis en œuvre dans toutes les autres industries qui utilisent des équipements coûteux ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !

Suivez-nous !

Suivez-nous !