L’apprenti tatoueur Whitney Develle propose de couvrir gratuitement les cicatrices afin de permettre à ses porteurs de laisser leur passé derrière eux.


On estime que 13% des jeunes âgés de 11 et 16 ans ont subi de l’automutilation. Les cicatrices se révèlent souvent honteuses ou gênantes plus tard dans leur vie. Maintenant, un apprenti tatoueur à Brisbane en Australie propose de couvrir les cicatrices automutilées avec de jolis dessins pour permettre à ses porteurs de laisser leur passé derrière eux.

Whitney Develle, qui a suivi une formation en tant que tatoueur a posté son offre de tatouages gratuits sur les médias sociaux et a reçu des réponses très positives. Le système permettra à Develle de pratiquer son métier sur 50 victimes d’automutilation. Après les 50 premiers, les gens qui veulent bénéficier de ses œuvres recevront un tarif réduit sur leurs tatouages.whitneydevelle-1-tattoos-selfharm-apprentice

Nous avons déjà vu une telle campagne utilisant le tatouage décoratif pour aider les survivants du cancer du sein à couvrir leurs cicatrices. Y-a-t-il d’autres groupes pour lesquels les tatouages pourraient apporter un soulagement ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici