Des chercheurs ont découvert un micro-organisme mangeur de plastique

Des chercheurs japonais ont décelé un micro-organisme appelé «Ideonella sakaiensis » qui ronge le plastique, et qui peut participer au processus de décomposition du plastique en polyéthylène téréphtalate (PET).

Des chercheurs japonais ont découvert l’existence d’un micro-organisme mangeur de plastique, ce qui pourrait aider au recyclage d’une partie des millions de tonnes de déchets plastiques en PET qui remplissent les décharges et qui polluent les océans.

Le micro-organisme, une bactérie appelée «Ideonella sakaiensis», est capable de digérer complètement le plastique en PET que l’on utilise couramment, et qui d’ordinaire prend environ 450 ans pour se décomposer. L’existence de l’«Ideonella sakaiensis» a été découverte par des scientifiques qui étudient le plastique dans les usines de recyclage d’Osaka, au Japon. Cette bactérie utilise une paire d’enzymes pour décomposer le plastique et le transformer en un élément qu’elle est en mesure de digérer. Mais il s’agit d’un très lent processus; en six semaines, la bactérie n’a décomposé qu’une petite portion d’un plastique bas de gamme. Les chercheurs de l’université de Keio vont poursuivre leur recherche dans le but de trouver un moyen pour accélérer le processus de dégradation.

Ce procédé pourra-t-il, un jour, être utilisé à grande échelle?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici