Drones Against Tsetse est un projet qui utilise des véhicules aériens sans pilote pour contrôler le nombre de mouches qui transportent des maladies telles que la maladie du sommeil.

Nous savons déjà que des drones sont utilisés comme des pièges à insectes pour surveiller la propagation des maladies infectieuses, mais aussi que des lampadaires publics à faible consommation d’énergie servent de pièges à moustiques. Aujourd’hui, une initiative éthiopienne cherche à utiliser des drones pour contrôler les mouches tsé-tsé propagatrices de maladie.

Embention est à l’origine du projet Drones Against Tsetse, en collaboration avec l’Agence Internationale de l’Energie Atomique. Le projet compte utiliser des drones pour libérer des mouches mâles stériles à proximité des populations autochtones. Les mouches mâles vont ensuite s’accoupler avec des mouches femelles afin de donner des descendants stériles, et ainsi pouvoir réguler le nombre de mouches. L’objectif est de contrôler les populations de mouches qui sont les vecteurs de la trypanosomiase, connue aussi sous le nom de maladie du sommeil, et pour laquelle on enregistre encore des milliers de cas chaque année. Il s’agit aussi de contrôler la propagation du nagana, une maladie animale qui infecte des millions de bovins en Afrique subsaharienne.

100 mouches tsé-tsé stériles doivent être libérées chaque semaine et par kilomètre carré pour que la régulation soit efficace. Pour cela, le projet compte utiliser des drones à voilure fixe pour libérer environ 5000 mouches sur chaque vol. Les mouches sont libérées dans des flacons biodégradables qui sont refroidis afin de réduire l’activité des mouches mâles stériles durant tout le trajet. Le processus est actuellement mise en œuvre en utilisant des avions conventionnels, mais il pourrait devenir beaucoup plus rapide et beaucoup plus efficace si l’on utilise des drones.

Le projet Drones Against Tsetse était l’un des demi-finalistes de l’édition 2016 du concours « Drones for Good ». De quelle autre manière les drones pourraient-elles aider à réduire le nombre de parasites porteurs de maladies ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici