Un couturier français s’est inspiré des caractères de jeux vidéo pour concevoir et modifier les vêtements de mode grâce à un processus de conception numérique.

L’univers de la mode est reconnu pour ses tendances éphémères et ses productions saisonnières. Le couturier français Clément Balavoine a créé un nouveau groupe de logiciels qui permet aux créateurs de mode de concevoir et de modifier les vêtements de façon virtuelle.

Neuro comprend trois étapes. Chacune d’entre elles utilise des logiciels existants. La première étape utilise le programme informatique Daz3D, et permet à l’utilisateur de travailler avec des mannequins virtuels, conçus par le scan numérique des modèles réels. Une fois les mannequins numérisés, les utilisateurs du logiciel peuvent bouger les mannequins dans différentes poses. La deuxième étape utilise le programme Designer Marvelous pour faciliter la coupe du modèle numérique. Enfin, avec 3dsMax, les couturiers peuvent couper des motifs et jouer avec le poids, la couleur et le type de tissu.

Balavoine affirme que l’idée de créer ce logiciel est venue en voyant la façon dont les caractères de jeux vidéo sont développés. Comme il l’explique : « Une fois que toutes les parties sont virtuellement  cousues ensemble, vous pouvez instantanément visualiser la création à l’aide d’une simulation de gravité en 3D. » Cette nouvelle approche possède l’avantage de réduire les délais de production et de rendre le processus parfaitement écologique en réduisant le nombre de prototypes physiques.

En utilisant  le prototypage virtuel avec l’impression en 3D, quelle sera la prochaine révolution de la création de mode ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici