Loisirs

Click & Boat prend le large

C’est lors du dernier trimestre de l’année 2013, grâce à l’impulsion de Jérémy Bismuth, d’Edouard Gorioux et d’Amir Reza-Tofighi, qu’est née la startup que l’on connaît sous le nom de Click & Boat. Elle fut la première à proposer à ses clients une location et une assurance pour bateaux à la journée. L’idée a germé du fait de leur constatation que de nombreuses embarcations de plaisance restaient au quai pendant une grande partie de l’année. Les statistiques ont évalué, que la plupart des propriétaires n’utilisaient leur bateau que dix jours par an tout au plus. Et pourtant il faut toujours payer pour l’assurance, l’entretien et les frais d’amarrage au ponton, entre autres. Un bien qui coûte cher à celui qui le possède.

L’offre et la demande

Le prix pour acquérir une embarcation qui permet de prendre du plaisir en mer est, il faut l’avouer, inaccessible à monsieur tout le monde. La location est donc une manière d’avoir un bon retour sur investissement, surtout si on peut proposer des offres à la journée. D’autre part cela permet à des particuliers au budget réduit, de naviguer sans pour autant se ruiner.

Débuts prometteurs

Six mois après sa création, Click & Boat pouvait s’enorgueillir d’un panel de 130 bateaux, disponibles un peu partout sur les côtes françaises et le bassin méditerranéen. A l’époque, une levée de fonds auprès d’investisseurs privés est entreprise, avec l’aide de Cassagne et Associés, pour permettre l’expansion de la jeune pousse, ainsi que la conception d’un site disponible en plusieurs langues européennes. La startup réunit alors 200 000 euros qui lui permettent d’étendre ses activités à l’international. Aujourd’hui elle s’exporte dans des pays tels que l’Espagne, l’Italie ou encore la Croatie, tout en projetant de dépasser les frontières européennes en 2018.

Une méthode efficace

La levée de fond s’avère donc payante, et l’entreprise ne manque pas de réitérer le coup plusieurs fois, afin de s’agrandir. La dernière en date, permet de réunir un million d’euros, en plus des 700 000 déjà levés, depuis sa création. . Le succès est au rendez-vous, lui permettant au passage d’avaler sa rivale française du nom de Sailsharing. En trois ans d’existence, Click & Boat accroît son chiffre d’affaires de façon exponentielle, tout en continuant sur sa lancée pour être capable de proposer jusqu’à 8 000 embarcations, éparpillés dans 22 pays.

Beau temps à l’horizon

L’avenir s’annonce radieux pour la startup qui projette de doubler, voire tripler, le volume des commandes, qui atteint aujourd’hui le cap des 22 000 locations à l’année. La petite compagnie prévoit d’étendre ses activités dans les embarcations de luxe, ainsi que dans la formation, la vente et l’entretien des bateaux. Nous leur souhaitons vivement un grand succès.

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters

Partenaires

Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline