Pratique Santé

Un dispositif de téléprésence idéal pour les personnes moins aptes physiquement

L’unité de téléprésence d’Aubot peut être contrôlée par un scanner EEG, ce qui permet aux utilisateurs qui possèdent un handicap physique d’interagir avec une plus grande autonomie.

Nous avons vu des robots de téléprésence et des appareils de communication vidéo bidirectionnels à distance, présentés sous différentes formes, comme permettre l’exploration d’une galerie en ligne ou offrir des stages de longue distance. Maintenant, Aubot permet aux utilisateurs qui sont physiquement moins habiles de contrôler leur dispositif de téléprésence en utilisant leurs esprits.

Si les utilisateurs ne peuvent pas utiliser les télécommandes physiques de Teleport, le dispositif de téléprésence d’Aubot, ils peuvent choisir d’interagir avec un lecteur EEG MindWave. Il détecte les ondes cérébrales, de sorte que si les utilisateurs se concentrent, Teleport pourra traduire leurs pensées en mouvement. Les utilisateurs peuvent changer l’orientation de l’Aubot, par exemple, en permettant aux utilisateurs d’explorer des environnements éloignés et de communiquer à volonté avec les gens. Teleport est disponible pour 3800 dollars australiens avec la perspective de développer des fonctionnalités modulaires supplémentaires, tels que les bras robotiques, qui pourraient fournir une plus grande autonomie aux utilisateurs.

Quelles autres industries pourraient bénéficier de la technologie de téléprésence ?

Share on Pinterest


Abonnez-vous à la newsletter, c'est gratuit et enrichissant !

La newsletter vous permet de recevoir chaque mardi et jeudi par email, les dernières innovations et idées de business publiées. Nous n’utiliserons jamais votre email à des fins publicitaires – Garantie sans SPAM.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline