Matibabu, une startup ougandaise, a développé une méthode non invasive pour diagnostiquer le paludisme à l’aide d’une application mobile et d’un capteur de lumière.

Prenant seulement 60 secondes pour exécuter le test, l’application mobile Matibabu est non invasive et envoie des résultats directement au médecin du patient. Une fois qu’un utilisateur crée un compte, tous les antécédents de santé du paludisme seront disponibles en un seul endroit. La localisation GPS du téléphone sera enregistrée chaque fois qu’un test est effectué, ce qui facilite le suivi des sources d’infection. L’application fournit également des informations générales de prévention et un antimoustique basé sur l’émission d’onde sonore qui peut être activé ou désactivé comme vous le souhaitez.

Le test fonctionne en faisant passer la lumière à travers le doigt d’un patient. Si le capteur détecte un changement d’intensité lumineuse dans les globules rouges, les résultats sont positifs. Les patients peuvent alors envoyer les résultats à leurs médecins par SMS afin d’avoir une ordonnance rapide. Un diagnostic précoce et précis est essentiel pour soigner rapidement une maladie. Les créateurs de l’application espèrent commencer à sauver quelques-uns des plus de 800000 enfants subsahariens qui meurent chaque année du paludisme.

De plus en plus d’applications mobiles contribuent à rendre les soins de santé plus accessibles, plus abordables et moins dépendants des analyses de sang. L’anémie peut désormais être diagnostiquée grâce à la lumière et la caméra d’un smartphone. Où et comment les données des tests à domicile pourraient-elles être enregistrées et utilisées pour un accès ultérieur des professionnels de la santé ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici