Un institut de recherche suisse a créé des répliques de fruits avec des capteurs de température intégrés qui envoient des donnés de surveillance en temps réel aux fournisseurs et aux exportateurs.

Le Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (EMPA) en Suisse teste actuellement un nouveau capteur de température pour les fruits expédiés par les producteurs. Avec une grande partie de la nourriture consommée dans le monde qui est expédié vers des centaines de milliers de kilomètres du lieu où ils ont été cultivés. Le refroidissement est une partie essentielle du processus d’expédition de la cargaison. S’il y a un problème pendant le voyage, une cargaison entière de fruits pourrait être gaspillée si les agences alimentaires ordonnent la destruction des marchandises.

Les nouveaux capteurs sont contenus dans des répliques de fruits et sont actuellement disponibles sous la forme d’une mangue, d’une banane, d’une pomme ou d’une orange. Les chercheurs ont passé chaque fruit sous rayon X et simulé la composition avec un mélange de polystyrène, d’eau et de glucides. Le mélange a ensuite été imprimé avec une imprimante 3D pour créer la copie contenant le capteur intelligent. Maintenant, lors de la livraison, la réplique est directement associée aux vrais fruits, ce qui permet aux fournisseurs et aux exportateurs de surveiller de plus près les données de température tout au long du trajet.

Sinon, de quelle autre manière l’expédition et la livraison peuvent-elles être améliorées grâce à la technologie ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici