Bicycles Against Poverty vend des vélos aux membres des communautés rurales du nord de l’Ouganda pour les aider à venir à l’école, à aller au marché et à accéder plus rapidement à des points d’eau potable.

Lorsqu’ils sont forcés de parcourir des dizaines de kilomètres pour avoir de l’eau potable, les communautés enclavées ont nécessairement moins de temps et de revenus à consacrer à d’autres aspects de la vie, y compris des éléments essentiels tels que l’éducation et les soins de santé. Bicycles Against Poverty vise à améliorer le niveau de vie des nombreux citoyens ruraux de l’Ouganda du Nord, en leur fournissant les moyens d’accéder plus rapidement aux ressources importantes. L’organisation fait cela en mettant en place un système de location de vélos.

Payé par versements échelonnés, le bail d’une année est payé mensuellement. Le coût total d’un vélo est de 100 $, couvrant le coût de la bicyclette avec une légère majoration pour couvrir les frais de fonctionnement de l’organisation. Des références sont nécessaires pour faire un prêt, et la force du groupe communautaire d’un candidat est observée dans le cadre du processus de demande. L’organisation considère les vélos comme un chemin vers la liberté, l’autonomisation et les opportunités, que ce soit pour les écoliers ou les adultes. Ils seront ainsi capables d’atteindre des marchés plus proches des centres urbains où les marchandises se vendent à un prix plus élevé.

Il s’agit aujourd’hui de trouver de nouvelles façons d’utiliser des matériaux et des idées aidant de nombreuses communautés enclavées à se connecter et à améliorer leur niveau de vie, sans devoir quitter leur domicile. Sinon, comment les innovations pourraient-elles être adaptées de façon durable dans des environnements particulièrement difficiles ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici