Eco Santé

L’humidité atmosphérique fournit de l’eau aux communautés hors réseau

Un partenariat entre les chercheurs MIT et Berkelye a permis la création d’un nouvel appareil à énergie solaire permettant de récolter de l’eau à partir de l’air en transformant la vapeur en liquide buvable.

En utilisant des composés inventés il y a 20 ans par une équipe de l’Université de Berkeley, en Californie, une autre équipe du Massachusetts Institute of Technologie (MIT) a créé une méthode solaire pour recueillir de l’eau potable à partir de la vapeur d’air. Méthode basée sur les capacités d’un cadre organique métallique (MOF), l’eau potable est collectée en profitant du changement de phase de l’eau, qui va de l’état de vapeur à l’état liquide. Les MOF peuvent être de différentes tailles et composés de différents matériaux. L’un, utilisé pour rassembler de l’eau, a été conçu pour mieux fonctionner avec de l’air ayant seulement 20 % d’humidité. Ce niveau est inférieur à ce que d’autres appareils sont en mesure de produire. Elle est donc parfaite pour les régions arides.

En fonction de la lumière du soleil, l’appareil est simple à mettre en marche. Les utilisateurs l’ouvrent la nuit, puis la ferment quand le soleil se lève afin de capturer ‘eau qui résulte de la vapeur chauffée. Actuellement très petite, l’appareil fournit suffisamment d’eau pour une personne. L’équipe étudie actuellement la production commerciale de l’appareil, à une échelle assez grande pour fournir de l’eau pour au moins une famille de quatre personnes. En outre, les MOF sont testés pour trouver des options qui fonctionnent en fonction de l’évolution du niveau d’humidité dans l’air.

Avec plus de deux tiers du monde qui fait face à une pénurie d’eau, des solutions intelligentes et durables sont nécessaires. Sinon, comment pourrait-on améliorer cette méthode afin de recueillir suffisamment d’eau pour toute une ville ou tout un pays ?

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters

Partenaires

Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline