Eco

Des verres recyclés utilisés dans des nanobatteries efficaces

Une équipe de l’Université de Californie Riverside a développé une méthode qui permet de recycler les déchets de verre dans des piles à l’échelle nanométrique qui sont plus efficaces que celles que l’on utilise actuellement.

Capables de stocker jusqu’à 10 fois plus d’énergie que les anodes de batterie à base de graphite couramment utilisées, les anodes en silicium fabriquées à partir de verre recyclé sont utilisées dans de nouvelles batteries lithium-ion de haute performance. Une équipe de recherche du Bourns College of Engineering de l’Université de Californie Riverside a développé un processus en trois étapes et en instance de brevet pour transformer le dioxyde de silicium dans les verres usés en piles à l’échelle nanométrique.

Le processus qui convertit le verre en silicium nanostructuré est peu coûteux et efficace, et une bouteille en verre fournit suffisamment de silicium pour des centaines de piles. Les nouvelles batteries pourraient aider à améliorer la solidité et la durée de vie des batteries dans les véhicules électriques et différents appareils intelligents, augmentant ainsi la durabilité dans les industries.

L’innovation dans la production d’électricité tend à se concentrer sur les identifiants environnementaux et, souvent, la miniaturisation. Sinon, comment certaines des idées derrière cette batterie révolutionnaire peuvent-elles être appliquées à la génération d’énergie domestique ou communautaire ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !