Logement Tech

Un capteur synthétique qui rend une salle remplie de périphériques intelligents encore plus intelligents

Synthetic-sensor-to-smarten-device

L’Université Carnegie Mellon espère que le dispositif créera des « salles intelligentes » à partir de plusieurs appareils en utilisant l’internet des objets.

Une équipe de l’Université Carnegie Mellon a mis au point un dispositif capable de valoriser et d’optimiser les appareils ordinaires dans une pièce entière. Le prototype, estampillé Synthetic Sensor, se branche sur une prise murale régulière et surveille la pièce où il est placé avec des capteurs que l’on trouve généralement dans les appareils intelligents domestiques, y compris pour le son, la lumière, les vibrations, la chaleur, a température et les signaux électromagnétiques. Il utilise ensuite des algorithmes d’apprentissage autonome pour analyser ce que signifient les données.

Le développement rapide de l’internet des objets signifie que la maison moyenne de l’avenir pourrait être équipée de frigos, de lumières, de thermostats, de téléviseurs et de grille-pain intelligents, entre autres. Étant donné qu’une grande partie des données rassemblées peut être sensible, l’appareil stocke et traite les données localement.

L’accès aux périphériques intelligents a augmenté ces dernières années. Alors quelle innovation souhaiteriez-vous voir apparaître pour rendre une action plus efficace ?

Abonnez-vous à la newsletter, c'est gratuit et enrichissant !

La newsletter vous permet de recevoir chaque mardi et jeudi par email, les dernières innovations et idées de business publiées. Nous n’utiliserons jamais votre email à des fins publicitaires – Garantie sans SPAM.